Search for content, post, videos

Faire du vélo à Barcelone est-il vraiment bon pour la santé?

Ce dimanche 11 juin se tiendra la fête du vélo à Barcelone. Simple, écolo et peu coûteux, le vélo représente une alternative bien-être pour se déplacer en ville. Les bienfaits du cyclisme urbain sont néanmoins freinés par l’augmentation des accidents et de la pollution dans la capitale catalane.

La fête du vélo, une journée civique ouverte à tous aura lieu ce dimanche. Pour l’occasion, un parcours cycliste de dix kilomètres sera créé et des activités seront organisées au niveau du Passeig Lluis Companys et de l’Arc de Triomphe.

A Barcelone, la pratique quotidienne du vélo est un moyen idéal pour améliorer son endurance cardiovasculaire et musculaire. Le pédalage permet en effet de faire travailler pratiquement tous les muscles du corps humain. Activité complète, le vélo est aussi bénéfique pour la santé mentale et l’humeur des cyclistes. Mais dans la capitale catalane, il présente aussi des risques.

Une recrudescence des accidents

Pédaler à Barcelone n’est pas sans danger. L’année 2016 a été marquée par la multiplication du nombre d’accidents impliquant des vélos à Barcelone. D’après le syndicat de Greuges de Barcelone, on décompte près de 812 accidents, soit une augmentation de 20% en un an et 55% depuis 2011. Une tendance qui s’est généralisée en Catalogne où l’un des principaux problèmes demeure la cohabitation tumultueuse entre les cyclistes, les automobilistes et les piétons.

L’an dernier près de trois cyclistes sont morts dans des accidents de la circulation à Barcelone. L’agence de la santé publique de Barcelone a notamment identifié « 38 points noirs » pour les cyclistes, l’un des principaux étant le carrefour entre le Passeig Sant Joan et la Avinguda Diagonal. Pour répondre à cette problématique grandissante, le conseil municipal veut créer près de 192 kilomètres de pistes cyclables afin de permettre la formation d’un réseau de 308 km en 2018.

L’exposition à une pollution persistante

De plus, les cyclistes barcelonais ne sont pas épargnés par la pollution atmosphérique qui est devenue un réel problème de santé publique. Actuellement l’une des villes les plus polluée d’Europe, la métropole catalane dépasse les limites d’émissions polluantes établies par  l’Union Européenne et on voit de plus en plus de cyclistes porter des masques filtrant les particules nocives.

S’il est impossible de se prémunir totalement de la pollution ambiante, il est néanmoins conseillé aux cyclistes d’éviter de se mélanger au trafic motorisé et de privilégier les pistes cyclables.