Search for content, post, videos

Le métro de Barcelone de nouveau en grève ce lundi

Ce lundi sera le 8ème lundi de grève consécutif dans le métro de Barcelone. Une situation qui s’envenime avec un mouvement qui va se radicaliser encore plus dans les semaines à venir.

La lassitude des voyageurs se perçoit le lundi dans le métro de Barcelone. Depuis deux mois, les agents des Transports Metropolitans de Barcelona (TMB) débraient chaque lundi pour demander une revalorisation de leur convention collective et une hausse des salaires. Cette gréve est le résultat d’une crise qui s’étale depuis des années entre les travailleurs de la TMB et la mairie de Barcelone.

Depuis l’annonce de la grève hebdomadaire, 70 réunions ont eu lieu entre la Mairie et les syndicats, sans aucun succès. Devant le blocage de la situation, les grévistes demandent maintenant une médiation venant de la Generalitat. Histoire de mettre la pression au gouvernement qui est en plein processus indépendantiste, les syndicats annoncent, en plus des lundis, une grève pour le 11 septembre prochain, jour de la fête nationale catalane et de la grande manifestation séparatiste. Pas de transport public lors d’une journée si cruciale pour l’indépendance, la tension est forte sur les épaules du gouvernement catalan.

Par ailleurs, histoire de gâcher la fête, les syndicats projettent également une grève lors de la traditionnelle Mercè, la dernière semaine de septembre.

Les horaires de la grève

La débrayage touche les heures de pointe de 7h à 9h le matin, de 16h à 18h l’après-midi et de 20h30 à 22h30 le soir. Les syndicats ont choisi ces horaires de blocage afin de ne pas faire diminuer la paie des grévistes en fin de mois. Chaque employé ne fait que deux heures de grève (en raison des tours de services différents) et donc ne se fait retenir que deux heures non payées, et pas une journée complète.