Les 5 expos à voir cet été à Barcelone

Par le 11 juillet, 2017 SORTIR A BARCELONE

L’été ne rime pas seulement avec plage et bronzage. Les vacances estivales peuvent aussi être l’occasion idéale de s’offrir une escapade culturelle dans l’un des nombreux musées (climatisés) de Barcelone. Equinox vous propose sa sélection des 5 meilleures expositions.

1. Salvador Dali sous l’oeil des médias

Le Palau Robert présente Dalí, Breaking News, une exposition qui met en lumière le rôle de Salvador Dalí en tant que grande figure médiatique. La collection regroupe près de quarante photos du peintre fournies par l’agence de presse espagnole EFE. L’ensemble des images souligne la capacité innée de l’artiste à captiver l’attention des médias espagnols et internationaux. Elles témoignent des passions suscitées par l’artiste et par ses relations avec d’autres personnalités célèbres. L’exposition est organisée conjointement par le Conseil de la Province de Gérone, l’office du tourisme de la Costa Brava et Gérone ainsi que l’agence de presse EFE. Elle a été créée afin de célébrer simultanément trois anniversaires à savoir les 40 ans de l’ouverture du Musée Dali à Figueres, les 25 ans de la mort de l’artiste et les 75 ans de la création de l’agence EFE.

Toutes les infos sur le site officiel ici.

Date: du 16 Juin au 15 Octobre 2017

Horaires: Du lundi au samedi de 10h à 20h – Dimanche de 10h à 14h30

Prix: Entrée gratuite

Adresse: Passeig de Gràcia, 107, 08008 Barcelona

Transport: Métro Diagonal (lignes 3 et 5)

2. Voyage dans un univers surnaturel

Tony Oursler est un artiste américain passionné par les techniques d’imagerie. L’exposition proposée au forum de la Caixa regroupe deux projets nommés L7-L5 et Impondérable. Toutes deux ont en commun de mettre l’accent sur les effets d’optique et l’exploration des croyances surnaturelles. « L7-L5 » (1984) a été le premier environnement immersif d’Oursler. Cette œuvre combine la sculpture, la peinture, le théâtre et la vidéo. Elle a été conçue afin de dérouter le spectateur et de le plonger dans la mystérieuse vie nocturne d’une ville. « Impondérable » (2015) est la dernière production d’Oursler. Cette projection vidéo semblable à un film 5D a été réalisée avec de nombreux effets sensoriels et comprend plus de 2500 images sur le thème des phénomènes paranormaux . L’artiste utilise notamment le fantôme de Pepper, une technique d’illusion d’optique utilisée dans les représentations scéniques et les parcs à thèmes. Utilisant une fine plaque de verre et des techniques d’éclairage particulières, ce procédé permet de faire croire que des objets apparaissent et disparaissent.

Toutes les infos sur le site officiel ici.

Date: du 27 mai au 3 Septembre 2017

Horaires: Du mardi au dimanche de 10h à 19h

Prix: 4 € pour une entrée classique, gratuit pour les clients de la Caixabank

Adresse: Avinguda de Francesc Ferrer i Guàrdia, 6-8, 08038 Barcelona

Transport: Métro Espanya (lignes 1 et 3)

3. Regard critique sur la mondialisation maritime

Dans une exposition intitulée Sísifo colectivo , la fondation Antoni Tàpies présente les œuvres du photographe américain Allan Sekula au travers desquelles il évoque les effets de l’économie maritime à l´heure de la globalisation. L’artiste a marqué sa carrière par son regard critique sur l’économie, l’emploi et la représentation politique. Cette exposition traite notamment de Barcelone qu’Allan Sekula utilise comme étude de cas pour réfléchir à de nouvelles formes d’injustices liées au néolibéralisme. Il intègre alors Barcelone dans l’histoire de la mondialisation des villes maritimes comme celle de Los Angeles, Athènes, Bilbao, Rotterdam ou encore Tokyo.

Toutes les infos sur le site officiel ici.

Date: du 14 Juin au 25 Septembre 2017

Horaires: Du mardi au dimanche de 10h à 19h

Prix: 7 € pour une entrée classique; 5,60 € pour les étudiants et les plus de 65 ans; gratuit pour les moins de 16 ans

Adresse: Carrer d’Aragó, 255, 08007 Barcelona

Transport: Métro Passeig de Gràcia (ligne 2, 3 et 4)

4. Rétrospective de 20 ans d’images du monde arabe

Le Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA) accueille l’exposition Akram Zaatari contre la photographie: Histoire annotée de la Fondation Arabe pour l’Image. Le photographe et réalisateur Akram Zaatari est l’un des quatre créateurs de la Fondation Arabe pour l’image (AIF), une organisation née à Beyrouth il y a 20 ans et dédiée à la collecte d’images du Moyen-Orient et du Maghreb. Le projet installé au MACBA regroupe 600.000 images provenant d’Irak, de Syrie ou de Palestine. Loin de simplement raconter l’histoire de l’AIF ou de célébrer son 20e anniversaire, l’exposition a plutôt pour objectif d’effectuer une exploration des documents photographiques et de leur place dans le monde actuel. Zaatari montre les différents rôles que peut jouer la photographie. Il insiste sur son rôle descriptif, mémoriel et esthétique dans la société.

Toutes les infos sur le site officiel ici.

Date: du 7 avril au 25 Septembre 2017

Horaires: Les lundi, Mercredi, Jeudi et Vendredi de 11 a 20 h; le samedi de 10h à 20h et le dimanche de 10 à 15 h

Prix: 10 € pour une entrée classique; 8 € pour les étudiants; gratuit pour les moins de 14 ans

Adresse: Plaça dels Àngels, 1, 08001, Barcelona

Transport: Métro Universitat (lignes 1 et 2)

5. Du Graffiti politiquement incorrect

TVboy est le nom de scène de Salvatore Benintende, un artiste italien qui a débuté sa carrière dans les rues de Milan. Arrivé à Barcelone en 2004, il fait des murs de la ville son terrain de jeu. En avril dernier, il se rend célèbre en réalisant au Passeig de Gracia un graffiti représentant Cristiano Ronaldo et Lionel Messi en train de s´embrasser passionnément. Impertinent et incisif, TVboy sait manier l’ironie. Sa collection « Love is Blind » exposée à la galerie Imaginart réunit des œuvres tournant en dérision les personnalités qui font l’actualité. Parmi ces tableaux, on peut trouver notamment des portraits de Donald Trump donnant des baisers langoureux à Hillary Clinton, Vladimir Poutine ou le pape François. Dans cet univers rocambolesque, les maires de Barcelone et de Madrid ont aussi été transformés en héros de bandes dessinées ou en saints. L’objectif de TVboy est alors de représenter les personnalités publiques en créant des associations improbables afin de susciter le débat. La plupart des créations de TVboy sont éphémères, puisque les papiers sur lesquels elles sont peintes se déchirent rapidement.

Toutes les infos sur le site officiel de la mairie de Barcelone ici

Date: du 1 Juin au 31 août

Prix: Entrée gratuite

Adresse: Avenida Diagonal, 432, 08037 Barcelona

Transport: Métro Diagonal (lignes 3 et 5)

Et aussi:

David Bowie sous toutes ses coutures au Musée du Design – Cliquez ici pour lire l’avis de la rédac

L’expo digitale de Björk, une expérience sensorielle déroutante – Cliquez ici pour lire l’avis de la rédac

La fascinante expo sur le Titanic au Musée Maritime – Cliquez ici pour lire l’avis de la rédac

 

Valentine Josenhans

Originaire de Paris, Valentine est diplômée en sciences politiques et relations internationales.