Pourquoi le quartier du Born porte-t-il ce nom?

Par le 12 juillet, 2017 CULTURE

Le Born est un des quartiers les plus charmants de Barcelone, avec son marché, son musée très catalan et son passeig rempli de restos sympas. Retour sur l’origine de son nom. 

El Born en catalan ou El Borne en castillan est le mot qui sert à décrire l’endroit où se déroulaient au Moyen-âge les tournois médiévaux entre chevaliers. Entre le XIIIe et le XVe siècle à Barcelone, les joutes et les tournois chevaleresques se déroulaient près de la Cathédrale Santa Maria Del Mar. Cette zone allant de la place carrée Plaça del barri de la Ribera, entre l’église et la carrer Rec, était « the place to be » pour les Barcelonais qui se réunissaient pour assister à des événements de tous types : des processions catholiques au carnaval, des procès de l’inquisition aux foires commerciales. Des foires commerciales comme celle de l’argenterie (au nouvel an) ou celle du verre (à la Sant Joan) qui sont devenues tellement populaires que, peu à peu, elles ont cannibalisé le reste des festivités.

Au fil du temps, le Born est devenu un immense marché. Sous les charpentes métalliques qui abritent aujourd’hui le centre culturel catalan, on venait acheter des fruits et légumes à la moitié du XIXe.


Lire aussi : Barcelone en quartiers, découvrir le Born


Le Born est aussi considéré comme l’un des berceaux symboliques de l’indépendantisme catalan. Le quartier, selon les nationalistes, fut martyrisé par les troupes militaires du roi d’Espagne lors de la prise de Barcelone en 1714.

Nico Salvado

Fondateur d’Equinox, directeur d’antenne et animateur de l’émission « Les News de Barcelone » du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio.