Search for content, post, videos

E. Beslay, Consul de France à Barcelone : « Les enfants catalans n’apprennent pas assez le français »

Edouard Beslay, Consul général de France à Barcelone depuis 2013, prononçait hier son dernier discours devant la communauté française de Barcelone et diverses personnalités locales. L’occasion aussi de présenter son successeur Cyril Piquemal.

Photos:AC/Equinox

Dans le décor majestueux de l’Hospital Sant Pau et devant un parterre de 500 invités, le Consul Edouard Beslay a remercié tous ses collaborateurs mais aussi les institutions locales « avec qui il a été facile et agréable de travailler » a-t-il précisé. Toutes les institutions étaient d’ailleurs représentées hier avec le conseiller catalan aux affaires étrangères Raul Romeva, la présidente du parlement catalan Carme Forcadell et le délégué du gouvernement espagnol à Barcelone Emilio Ablanedo Reyes.

Le Consul a ensuite loué les nombreux partenariats culturels mis en place entre la France et la Catalogne, regrettant toutefois que la région soit « la communauté autonome d’Espagne où l’on apprend le moins le français […] 94% des enfants catalans quittent l’enseignement secondaire sans avoir appris un mot de français ».

En bon représentant de la diplomatie française, qui s’est toujours opposée au mouvement séparatiste catalan, Edouard Beslay a aussi retracé les derniers mois écoulés en précisant que la France avait « élu un président à l’issue d’un vote respectueux des lois et de la constitution »  (NDLR le gouvernement catalan prépare un référendum sur l’indépendance non autorisé par Madrid et donc illégal).

« Ces quatre années ont été formidables grâce au charme de la Catalogne et à la vitalité de Barcelone, a-t-il conclu, merci à tous ceux qui ont pris de leur temps pour m’écouter et me parler, et m’aider à comprendre un peu mieux cette bien étrange chose qu’est la Catalogne ».

Edouard Beslay sera remplacé le 1er septembre par Cyril Piquemal, 38 ans, ancien conseiller « Affaires européennes bilatérales et enjeux globaux » du président François Hollande. Enarque de la promotion Simone Veil (2006), il a aussi été assistant parlementaire de Ségolène Royal, directeur de son cabinet à la présidence de la région Poitou-Charente et son conseiller au Ministère de l’environnement sur les questions de relations avec le parlement et avec les institutions européennes.