Search for content, post, videos

Les 10 habitudes des Français de Barcelone en vacances en France

En cette période de grandes vacances, les Français installés dans la capitale catalane ont souvent pour tradition d’effectuer un séjour dans l’hexagone. Passage en revue des comportements les plus typiques. 


Lire aussi : Les 15 choses qui prouvent que vous êtes un vrai Barcelonais


Si au premier abord, les différences culturelles entre la France et l’Espagne semblent limitées, une fois sur les terres tricolores, nombreux sont ceux qui font face au syndrome de l’expat en vacances.

1. Vous entamez un marathon pour voir tous vos proches

Lorsque vous débarquez en France pour plusieurs semaines en juillet ou en août, c’est souvent la même histoire. Vous devez parvenir à rendre visite à pratiquement tous vos amis et votre famille entière en un minimum de temps. Un défi qui suppose une organisation millimétrée. Avant de partir, vous aviez tout prévu et rempli votre valise de cadeaux un peu passe-partout. Du Turron, des objets du Barça, une ou deux bouteilles de Cava. Des objets qui pourront toujours être très utiles en cas de déjeuner en famille ou d’apéritif avec les amis organisés à la dernière minute.

2. Vous essayez de ne pas tutoyer tout le monde

Le tutoiement est un réflexe qu’ont acquis bon nombre d’expatriés hispanophones. À Barcelone, il est commun de tutoyer quasiment toutes les personnes que vous rencontrez que ce soit des amis ou des inconnus. De retour en France, vous devez souvent vous concentrer afin d’adopter le vouvoiement de rigueur. Les tics langagiers ne se limitent pas au tutoiement. Il arrive aussi que vous ne trouviez plus vos mots en français et que vous lâchiez des « adeu », « vale » ou « tranquilo » sans même vous en rendre compte.

3. Vous êtes outré par les prix 

Dans les magasins, les restaurants ou les espaces de loisirs, les dépenses quotidiennes vous paraissent nettement plus coûteuses. Vous avez prix l’habitude de payer un euro votre café sur les terrasses barcelonaises. De passage dans la capitale française, il est souvent difficile d’accepter que le prix d’un café puisse dépasser les 5 euros.

4. Vous faites face à tous les remarques clichés sur l’Espagne

Les Français que vous rencontrez ont souvent une vision tronquée de votre vie à Barcelone. Lors des repas de famille ou dès dîner entre amis, vous avez souvent le droit au classique: « alors ça se passe bien à Barcelone? C’est tapas, sangria et plage toute la journée! ». Vous devez alors expliquer que vous ne vivez pas comme un touriste et que vous ne passez pas vos journées à manger de la charcuterie à la Boqueria et à bronzer sur la Barceloneta.

5. Vous parlez du débat sur l’indépendance de la Catalogne sans succès

S’il y a un sujet qui ne fait pas écho de la même manière en France et en Catalogne, c’est bien celui sur l’indépendance de la région. Si vous tentez d’évoquer les récents rebondissements comme le référendum du 1er octobre prochain, vous ferez sans doute face à un public globalement peu réceptif. Malgré tout, vous aurez toujours ce vieil oncle ou cet ami persuadé d’être un expert des mouvements indépendantistes qui tiendra absolument à vous dévoiler son analyse de la situation.

6. Vous faites un passage obligé par votre boulangerie préférée

Si Barcelone n’est pas dépourvue de bonnes boulangeries, le Français de retour au pays ne peut souvent pas résister à l’idée d’acheter une baguette tradition ou encore un authentique pain au chocolat (ou chocolatine). En plus du pain et des viennoiseries, les expatriés viennent combler leur manque de pâtisserie française une fois sur leur territoire. Au cours des vacances, éclairs au chocolat, tartes tropéziennes, fraisiers ou encore tartes au citron finissent souvent dans leurs assiettes.

7. Vous ne pouvez pas vous empêcher de tout comparer avec Barcelone

Au-delà des prix quand on rentre en France, les Français de Barcelone auront souvent tendance consciemment ou inconsciemment à mettre en parallèle la vie dans leur pays d’origine et en Espagne. Que ce soit la qualité des transports en commun, le comportement des habitants ou même la météo, les comparaisons concernent à peu près tous les domaines de la vie courante.

8. Vous vous remettez à jour sur l’actualité « importante »

Après avoir passé l’année en Espagne, vous êtes souvent déconnectés de toutes les nouveautés musicales et télévisuelles en France. À votre arrivée, vous n’avez aucune idée de l’identité du gagnant de votre ancien télé-crochet préféré qui fait la une de tous les magazines people ou du nom de cette chanson de l’été que vous entendez partout : dans la voiture, au supermarché, chez vos parents. Un nouveau présentateur du JT, la nouvelle émission dont tout le monde parle.. vous avez quelques semaines pour vous mettre à jour!

9. Vous achetez des souvenirs bien français pour vos amis espagnols

Lorsque vous prévenez vos amis locaux que vous partez en vacances en Normandie, sur la Côte d’Azur ou même en banlieue parisienne, vous passez souvent pour un chanceux. De retour de l’hexagone, vous avez pris l’habitude de leur ramener des souvenirs très clichés comme des macarons, du camembert, des madeleines ou du vin. Peu importe que vous les ayez acheté au supermarché du coin, le simple fait que ce soit français souvent suffit à faire son petit effet. Et pour leur mettre l’eau à la bouche, vous postez tous vos repas bien franchouillards de l’été sur Instagram.

10. Vous (ré)expliquez encore à vos proches comment marchent Skype et WhatsApp

Une visite en France vous permet aussi de rappeler à vos parents que les appels depuis un téléphone fixe de l’Espagne vers la France n’est pas pris en compte dans les forfaits espagnols. Vous en profitez alors pour réinstaller les applications de messageries instantanées Skype et WhatsApp sur leur téléphone et ordinateurs tout en leur montrant (encore une fois) comment elles fonctionnent et en promettant de se donner des nouvelles plus souvent!