Search for content, post, videos

Comment créer son entreprise en Espagne ?

De nombreux Français s’installent en Espagne dans le but de créer leur entreprise. Si il semble plus facile de fonder un business en Espagne, il faut prendre en compte quelques critères avant de se lancer. Voici quelques conseils pour faire vos premiers pas dans l’entrepreneuriat.

Le droit du travail espagnol est plus avantageux pour l’entrepreneur que le droit du travail français. En effet, en Espagne, le chef d’entreprise paiera moins de charges sociales. Elles s’élèvent à environ 35%. Créer une boîte espagnole représente une belle opportunité, mais il ne faut pas négliger les nombreuses différences avec la France lors de la création d’entreprise.

Être accompagné d’un professionnel

Tout d’abord, il est préférable de ne pas se lancer en solitaire. Les conseils d’un pro ainsi que sa connaissance de l’Espagne seront nécessaires pour développer votre projet. La première des étapes paraît complexe : l’administration espagnole. En effet, les droits des entreprises ne sont pas les mêmes qu’en France. Pour toutes les démarches, optez pour un bon gestionnaire.

En faisant appel à des cabinets spécialisés dans la création d’entreprise, vous bénéficierez de conseil, d’assistance et de services optimaux. N’hésitez pas à faire appel aux services d’experts tels cabinet d’avocats, clubs d’entrepreneurs français ou encore la Chambre de Commerce et d’Industrie Française qui vous fourniront les conseils et l’aide nécessaire afin de mener à bien votre projet.

Minimiser les frais fixes

En France, il est possible de constituer une société à responsabilité limitée avec un euro. Ce n’est pas le cas en Espagne, il faut donc économiser au maximum, surtout au début de son projet. À Barcelone, par exemple, il existe de nombreux espaces de coworking qui vous permettront de travailler sans louer un local. Ces lieux sont également propices aux rencontres… Peut-être de nouveaux associés, qui sait ? Et travailler ainsi avec des indépendants avant d’avoir les moyens d’embaucher.

Pour minimiser les frais, le futur entrepreneur a aussi la possibilité de créer un template, qui est un graphisme pré-conçu pour un site Internet. Il permet d’avoir un site Web rapidement opérationnel. Le coût d’acquisition est aussi un avantage, car il peut être 10 ou 20 fois moins cher qu’un graphisme créé sur mesure.

Dropshipping sans abonnement

Enfin, pour lancer un projet à moindre coût, on peut utiliser la méthode de Dropshipping en France, en utilisant des plate-formes de commerce en ligne. Ainsi, le vendeur n’est pas producteur du produit en ligne et gère uniquement la vente. En terme de comptabilité et en fonction du délai de paiement vendeur – producteur, si le vendeur a un grand délai, il va récupérer les ventes et les rembourser que dans un mois ou deux. La trésorerie pourra donc être utilisée pour d’autres éléments.

Se démarquer des autres entreprises

Chaque jour, de nouvelles entreprises voient le jour en Espagne. Pour sortir du lot, il faudra vous distinguer des concurrents et imposer votre marque au sein du marché. Tout d’abord, trouver le nom idéal. Il doit être représentatif des activités de l’entreprise et bien sûr, facile à retenir. Pour faire de la publicité à votre future entreprise sans dépenser, vous pouvez toujours compter sur les nombreux réseaux sociaux et leur notoriété. Soigner sa communication sur ces supports est très important.

Créer un logo pour une entreprise

Enfin, il faut se différencier grâce à son image : le logo de l’entreprise. C’est ce que les clients verront en premier et retiendront. Votre logo doit donc véhiculer les valeurs de l’entreprise et permettre de vous identifier. Pour cela, optez pour un Createur de Logo professionnel et renommé autour de vous.