Quelles sont les rues les plus sales de Barcelone ?

Par le 4 septembre, 2017 Actu Barcelone

À Barcelone, la municipalité a lancé une vaste campagne pour améliorer la propreté dans les rues. Plus de 850 points noirs ont été identifiés et répertoriés. 

Depuis le début de l’année, la mairie de Barcelone s’est attaqué à la propreté de la ville, à travers une campagne « pour l’amélioration de la propreté de Barcelone ». Elle a commencé par analyser l’ensemble des rues de la capitale catalane et les problèmes rencontrés quartier par quartier. Au total 863 points noirs, où les soucis de propreté sont persistants, ont été détectés. L’adjointe au maire chargée de l’écologie, Janet Sanz, a expliqué que « les points critiques sont des containers qui débordent, des poubelles en mauvais état, des meubles et objets présents en dehors des heures de ramassage et des excréments de chiens ». 

Grâce au graphique ci-dessous, chaque Barcelonais peut découvrir si les rues qu’il fréquente en font partie ou non :

Corriger les mauvaises pratiques

Entre février et juin 2017, 108.702 personnes ont répondu à des questionnaires sur leur perception de la propreté à Barcelone. Sur toute la ville, le principal problème est à 48% les excréments de chien, puis ce sont les déchets domestiques à 35% (sacs non adaptés, horaires de ramassage d’ordures non respectés), les meubles et objets à 9% et les déchets industriels à 8%. Dans les quartiers Eixample, Les Corts, Sarrià-Sant Gervasi, HortaGuinardó, Nou Barris et Sant Martí ce sont les excréments et urine de chien qui apparaissent en première place. À Sants-Montjuïc, Gràcia et Sant Andreu, il s’agit du mauvais usage des poubelles et containers et à Ciutat Vella, c’est le système de ramassage d’ordures qui n’est pas assez respecté.

En parallèle, les employés de la mairie ont informé les habitants et touristes à ce sujet. Pour la municipalité, la campagne aurait permis de corriger des mauvaises pratiques des citoyens, d’identifier les commerces qui ne gèrent pas correctement les déchets et d’améliorer la perception des habitants sur la propreté de la ville. L’été dernier, les rues de Barcelone étaient plus sales que durant la saison estivale 2015. Ainsi, la campagne de propreté se poursuit jusqu’en janvier 2018, afin d’obtenir de nouveaux résultats sur l’été et la fin de l’année 2017.

Leslie Singla

Journaliste et chroniqueuse dans l’émission « Les News de Barcelone » du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio. Diplômée d’un master en journalisme, elle couvre l’actualité catalane pour Equinox Radio et Magazine depuis 2014.