L’extrême gauche indépendantiste brûle drapeaux français et européen

Par le 11 septembre, 2017 Crise catalane

L’organisation Arran, qui fait partie de La Cup (extrême gauche indépendantiste), a brûlé en marge de la manifestation indépendantiste un drapeau français, espagnol et européeen.

En fin de journée, La Cup a organisé son propre rassemblement après la grande manifestation indépendantiste de cet après-midi au centre de Barcelone. Comme l’année dernière, plusieurs jeunes d’Arran, cagoulés, ont brûlé un drapeau français, espagnol et européen avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux de leur organisation avec la légende « Ni France ni Espagne, Pays Catalans! ».

La frange la plus radicale de l’indépendantisme catalan demande en effet la réunification de la Catalogne historique, dont une partie se trouve sur le territoire espagnol et l’autre sur le territoire français.

Le conseiller consulaire pour les Français de Catalogne, Aragon et Baléares  Raphaël Chambat s’est indigné de l’événement : « je demande à la justice d’agir, nous n’accepterons sous aucun motif que notre drapeau soit brûlé » a-t-il écrit sur son compte twitter.

Aurélie Chamerois

Journaliste et chroniqueuse dans l’émission « Les News de Barcelone » du lundi au jeudi de 17h à 19h sur Equinox Radio. Cofondatrice d’Equinox et barcelonaise d’adoption depuis 2008, elle couvre l’actualité catalane et espagnole, avec une préférence pour les sujets économie et société. Auteur du guide « Barcelone l’essentiel » aux Editions Nomades.