Search for content, post, videos

Garanties : on a suivi un dépouillement dans un bureau de vote

Notre envoyée spéciale est dans le bureau du collège Tarradel dans le Raval, elle assiste au dépouillement.

Ici, treize urnes sont présentes. Le dépouillement touche à sa fin. Sans grande surprise, de nombreux bulletins oui et peu de non. Une situation semblable à la consultation populaire du 9 novembre proposée par le gouvernement d’Artur Mas. Un observateur international est présent, un étudiant de philosophie autrichien. Le jeune homme rôde dans les couloirs mais ne vérifie rien précise notre envoyée. Une certaine ambiance d’amateurisme règne dans ce bureau de vote. Des bulletins tombent, s’égarent puis se retrouvent.

Après le comptage, celui ci sera retransmit à des fonctionnaires volontaires en main propre par les membres du bureau de vote. Des photos ont été faite des résultats au cas de perte ou de vol. Les fonctionnaires donneront les résultats à la commission électorale qui recomptera tous les résultats.

Notre envoyée sur place a pu s’adresser à un des fonctionnaires volontaires. Pour eux, l’avenir reste assez flou. Il va peut-être se passer quelque chose au Parlement de Catalogne confesse le jeune homme. Rien de sûr. Ce qui reste très clair c’est que tous ici attendent l’intervention de l’Europe.