Search for content, post, videos

La police espagnole empêche physiquement le président Puigdemont de voter

Alors que la police espagnole utilise la force pour empêcher le vote dans toute la Catalogne, la tension est extrême près de Gerone pour empêcher physiquement le vote du président Puigdemont.

La police espagnole a déployé un large cordon d’agent anti-émeutes (équivalent des CRS) dans le village de Sant Julià de Ramis près de Gerone. Des agents ont expulsé des volontaires qui sont au sein du gymnase municipal et qui devait tenir le bureau de vote. Les policiers sont en tenues anti-émeutes avec les matraques sorties, qu’il n’ont pour le moment pas utilisées. Une porte a été brisée, des militants se sont écroulés en larmes devant le désespoir de ne pas pouvoir protéger le bureau de vote. Une dame âgée a déclarée avoir été blessée.

Le bureau de vote situé à Sant Vicenç des Horts, lieu où doit voter le vice président vicepresidente Oriol Junqueras est actuellement bloqué cette fois-ci par la police catalane les Mossos d’Esquadra.

 

MIS A JOUR 
Carles Puigdemont a voté à Cornellà de Terri, village situé à côté de son bureau de vote initial.