Search for content, post, videos

La banque Sabadell retire son siège social de la Catalogne

C’est probablement le sujet le plus clivant du processus indépendantiste : la réaction du secteur bancaire. La Sabadell met la pression en annonçant qu’elle retire son siège social de la Catalogne pour le transférer en Alicante.

En cette fin de processus indépendantiste, le secteur bancaire attise les rumeurs et les fantasmes les plus fous. Hier a été démenti la fausse information selon laquelle les banques n’avaient plus de billets dans leur distributeur suite à un retrait massif des usagers ayant peur pour leur compte. On ne sait pas si c’est par tactique commerciale ou pour une réelle crainte mais la Sabadell une des banques historique de la Catalogne annonce cette après-midi qu’elle change son siège social qui passera de Barcelone à Alicante. Caixa Bank pense à voix haute faire de même. En 2015, le secteur bancaire avait déjà annoncé qu’en cas d’indépendantisation de la Catalogne les institutions se réservaient le droit de retirer leur siège social de la région. Aujourd’hui la Sabadell considère que le risque a augmenté. Les craintes qu’a exprimé la banque sont doubles : la déclaration unilatérale d’indépendance de la part de la Generalitat mais aussi la menace de suspension de l’autonomie catalane par l’Etat Espagnol via l’article 155 de la constitution. En aucun cas le changement de siège social n’affecte concrètement l’implication de la banque sur le territoire catalan. Aucune modification des agences, ni des distributeurs, ni de changement de publication de gestion de compte courant et d’épargne ne sont à attendre. Le changement de siège est une procédure notariale particulièrement administrative.

L’extrême gauche indépendantiste applaudit

 

La CUP, parti anarchiste d’extrême gauche et tête pensante de ce mouvement indépendantiste, se réjouit de ce départ. Le parti appelle d’ailleurs à un boycott total de la Caixa, Sabadell et de la BBVA. Dans un discours enflammé le 11 septembre dernier Anna Gabriel la députée la plus en vue de la CUP a affirmé que la nouvelle république Catalane est avant tout un nouveau régime social anti-mondialiste et anti-capitaliste. Actuellement l’Etat Espagnol a bloqué les comptes bancaires de la Généralitat. Pour dépenser le moindre euros le gouvernement catalan doit demander une autorisation au ministère de l’économie espagnole. Dans une interview publiée hier par le pureplayer NationDigital la députée de la CUP Eulalia Reguant a expliqué que la Catalogne indépendante ne mettrait plus son argent ni à la Caixa, ni à Sabadell, ni à la BBVA car ses entités financières ont toujours travaillé pour maintenir le statut quo. En échange la parlementaire demande de créer une banque publique. A priori la CUP ne souhaite pas que la nouvelle Catalogne indépendante soit dotée d’établissement bancaire privé. Le ministre de l’économie catalan Uriol Junqueras n’a pas de son côté noté de départ de capitaux massif de la Catalogne. Ce sont 160 milliards d’euros qui sont déposés sur les comptes bancaires catalans soit 18% de l’investissement de tout le secteur financier espagnol.