Search for content, post, videos

La situation politique affecte la santé mentale des habitants de Catalogne

depression politique catalogne

L’Analyse par Caroline Gourdier , psychologue à Barcelone



La situation politico-sociale en Catalogne, ajoutée aux récents attentats, affecte sérieusement la santé mentale de ses habitants.

La conjoncture actuelle met la population vivant en Catalogne sous stress. Images de violences policières du 1er octobre qui passent en boucle sur les écrans, hélicoptères qui survolent Barcelone depuis près d’un mois pour surveiller les manifestations, perquisitions et gardes à vues du processus indépendantiste, rappelant en permanence que nous sommes en situation de conflit. Instabilité économique. Et forte présence policières dans les rues, cruel souvenir qu’il y a deux mois Barcelone était frappée par un terrible attentat.

De fait la situation présente remet en question beaucoup de relations. Au travail, à la maison, dans les cercles d’amitié, les interactions sont plus tendues. On diverge avec ses collègues, ses proches, ses amis, des relations qui devraient être stables se fragilisent. En plus d’évoluer dans un environnement public où l’insécurité politique, l’incertitude économique et sociale se dégradent, la bulle privée est aussi affectée : ce sont les relations les plus chères et solides qui s’y mettent. On n’a plus de base, plus de repères, et au niveau émotionnel, c’est très déstabilisant. Certains développent une angoisse grandissante qui représente une certaine peur de l’avenir en anticipant trop le futur. D’autres entrent dans un début de dépression par le fait de trop vivre dans le passé. Dans le cas de la personne angoissée, le problème vient de pensées obsessives, alors que dans le cas du sujet en dépression c’est la culpabilité qui ressort. Dans les deux cas les symptômes physiques et cognitifs sont les mêmes : insomnie, tachycardie, maux de ventre ou de tête.

Le manque de sommeil entraîne ainsi une irritabilité constante (symptôme émotionnel), ce qui détériore les relations, et on entre dans un cercle vicieux où on en revient à la qualité des relations. Celles-ci se dégradent de plus en plus et donc l’état physique aussi.

Les solutions

Pour rompre ce cercle vicieux, il est important et recommandé de ne pas “ruminer” des idées incertaines sur la situation actuelle ou de se poser trop de questions. Juste vivre dans le présent en observant comment évolue la situation, pour pouvoir prendre des décisions si cela devenait nécessaire. Rester informé, mais de manière objective, sans s’obséder. S’intéresser à la situation que l’on vit en ce moment, mais faire d’autres choses en parallèle (sport, amis, famille, sorties).

Si l’on ajoute à cette situation politique et sociale instable, l’attentat qu’a subi Barcelone il y a 2 mois, il est normal que les habitants de Catalogne soient inquiets sur l’évolution de la situation et qu’ils se demandent ce qu’il va se passer. Tant d’incertitude génère énormément d’interrogations. Ce moment de remise en question pour le peuple catalan fragilise certes leur santé mentale sans pour autant parler de troubles mentaux.