Search for content, post, videos

Puigdemont souhaite que le Parlement vote l’indépendance

En ce jeudi 19 octobre, Carles Puigdemont a répondu par le biais d’une lettre au chef du gouvernement espagnol. Le président catalan ne répond pas clairement à la demande de Mariano Rajoy. 

Carles Puigdemont a envoyé en ce jeudi matin une lettre au chef du gouvernement espagnol pour lui répondre. Il s’adresse à lui en lui faisant part de sa surprise lorsque le gouvernement espagnol a annoncé sa volonté de mettre en place l’article 155 de la constitution pour suspendre l’autonomie catalane. Mais il ne répond pas à la question de Mariano Rajoy car il affirme que le Parlement catalan n’a pas déclaré l’indépendance le 10 octobre dernier.

Il indique que si le gouvernement espagnol persiste à refuser le dialogue et à mener des actions de répression, telles que les arrestations des présidents des associations indépendantistes Òmnium Cultural et Assemblea Nacional Catalana, le Parlement catalan pourra réellement procéder au vote de la déclaration d’indépendance.

Vers une suspension de l’autonomie samedi?

Cette lettre de réponse ne va certainement pas satisfaire le gouvernement central à Madrid. Il est déjà en train de préparer un conseil des ministres pour ce samedi, afin de réfléchir aux mesures à prendre pour activer l’article 155 et donc suspendre l’autonomie de la Catalogne.