Search for content, post, videos

L’inévitable déclaration d’indépendance de la Catalogne

Face à la suspension de l’ensemble des compétences de l’autonomie catalane, la déclaration d’indépendance de Carles Puigdemont est inévitable.

Les modérés des deux camps ont perdu la bataille. Les secteurs en Espagne qui voulaient une application »light » de l’article 155 constatent que c’est la version la plus radicale qui est mise en place avec la suspension de l’ensemble du gouvernement catalan et de ses compétences. Les franges modérées de l’indépendantisme catalan ne pourront plus empêcher Carles Puigdemont et ses conseillers les plus jusqu’au-boutistes de proclamer l’indépendance.

L’ancien président Artur Mas, les ministre des entreprises Santi Vila, de la Justice Carles Mundo et de la fonction publique Meritxell Borras ne peuvent plus proposer la solution de convoquer des élections pour sortir de la crise. Le président Mariano Rajoy a indiqué que l’ouragan du 155 ne s’arrêterait pas, même si Puigdemont convoquait des élections catalanes. Et le coeur n’y est plus. Après les violences du 1er octobre, la détention des Jordis, et maintenant la destitution du gouvernement et du parlement catalan, les « faucons » séparatistes n’ont plus de limites.


Lire aussi : Police,éducation,finances,médias catalans passent sous contrôle espagnol


Ce soir à 17h, contrairement à ce qui était prévu, le président Puigdemont et son gouvernement participeront à la manifestation au Passeig de Gràcia en faveur de la libération des « Jordis ». Après les mesures annoncées par Mariano Rajoy, la manifestation prend des allures plus larges et se convertit en une défense des institutions catalanes.

Prison et indépendance

Après la manifestation à 21h, le président Puigdemont effectuera une allocution officielle depuis le Palau de la Generalitat et retransmise à la télévision. S’il apparaît peu probable que le président déclare l’indépendance lors de cette allocution, il est très possible qu’il donne un grand pas en avant vers la proclamation de celle-ci.

Le président Puigdemont devrait demander au parlement catalan de se réunir cette semaine pour effectuer en grande pompe et solennellement la proclamation de la République Catalane officiellement indépendante de l’Etat espagnol. Une décision qui devrait conduire directement le président en prison.