Search for content, post, videos

Pourquoi l’indépendantisme entraîne des réactions si passionnelles

L’Analyse de la Psy Caroline Gourdier

On ne peut pas parler de réactions passionnelles sans évoquer de ce qui les entraîne: l’identité et le sentiment d’appartenance. L’indépendantisme naît d’un sentiment identitaire. Les Catalans veulent devenir indépendants parce qu’ils ne se sentent pas espagnols. Ils se sentent différents, ce qui provoque ce fort sentiment d’appartenance au groupe, toujours soudé.

Les Catalans se sentent attachés à la terre dont ils proviennent, profondément marquée par l’histoire, ce qui fait d’elle un endroit à part. L’identité catalane se base donc sur tout ce qui constitue leur ADN : la langue, l’histoire, la gastronomie, l’économie. Les Français ne comprennent pas toujours ce “patriotisme”, ou ils ne se sentent pas forcément concernés, car ils ne possèdent pas ce sentiment d’appartenance qui caractérise leur identité (du moins pas catalan). En général, pour les expatriés, la terre catalane n’est que leur territoire d’accueil.


Lire aussi : Les différences entre les trois drapeaux catalans


De leur côté, les Espagnols ont également ce besoin identitaire, mais comme espagnols c’est-à-dire qu’ils s’identifient à la Catalogne, et à la somme de toutes les régions qui constituent l’Espagne, que ce soit culturellement, économiquement et géographiquement. L’Espagne sans la Catalogne, ce n’est plus la même, et c’est même sa forme géographique et physique qui changerait,ce qui peut avoir un impact psychologique fort.

Perte et besoin d’identité

Cette menace de rupture de la Catalogne est directement en relation avec la perte d’ identité pour chacun, et c’est ce qui fait réagir les deux parties d’une manière si passionnelle. Elle est liée au cerveau émotionnel (amygdale). La menace nous permet de sentir le stress et l’angoisse comme un message pour pouvoir réagir et conserver son intégrité.

Les émotions considérées comme négatives, telles que la colère et la peur, nous aident à réagir et à passer à l’action pour nous défendre. Elles sont fonctionnelles, et ce, depuis la nuit des temps.

Les réactions provoquées par l’indépendantisme reflètent donc à l’origine ce besoin d’identité des deux côtés, qui entraîne lui même ce conflit permanent entre les deux parties.