Search for content, post, videos

Les accès à Barcelone bloqués par des manifestants

Ce matin, des manifestants ont protesté contre les incarcérations d’hier. Ils s’ajoutent aux tracteurs qui ont créés plusieurs kilomètres de bouchons aux entrées de Barcelone.

Hier fut une journée agitée en raison de l’arrestation de l’ex vice-président catalan Oriol Junqueras et de plusieurs anciens ministres. Plusieurs rassemblements de soutien ont eu lieu devant les mairies catalanes et devant le Parlement catalan à 19h. Ce matin, de nouveau manifestants se sont mobilisés un peu avant 9h et ont coupé la circulation sur la Gran Via, au niveau des voies allant vers Glòries.

Jusqu’à 11 kilomètres de bouchons

Selon le Service Catalan de Circulation, les problèmes de trafic ont commencé vers 7h30 sur la A-2 à Castellolí, à 60 km de Barcelone, en raison de manifestations en tracteurs. Accéder à la capitale catalane était donc très difficile. À 8h, il y avait 4 kilomètres de bouchons. En parallèle, sur la A-2 au niveau de Pallejà, située entre Sant Joan Despí et Cornellà de Llobregat, il y eu jusqu’à 7 km de bouchons à certains moments. Sur la B-23, entre Molins de Rei et Barcelone, 11 kimolètres de bouchons ont été relevés.

Les Mossos d’Esquadra ont informé que les manifestations en tracteurs se sont terminées vers 8h30, laissant derrière elles des problèmes de circulation et des difficultés pour entrer dans la capitale catalane, au niveau de l’avenue Diagonal. On peut supposer que d’autres manifestations de ce type sont à prévoir pour les jours à venir.