Search for content, post, videos

Grève en Catalogne : les frontières françaises bloquées

Aujourd’hui des opérations de blocage ainsi que des manifestations ont eu lieu dans toute la Catalogne en soutien aux responsables politiques incarcérés par la justice espagnole.

La Catalogne n’est pas la seule à subir les inconvénients de la grève convoquée aujourd’hui par le syndicat minoritaire et indépendantiste Intersindical-CS. L’autoroute AP-7, qui longe la côte méditerranéenne espagnole et qui relie l’Andalousie à la frontière française, était ce matin entièrement bloquée dans le sens France-Espagne en direction de Figueres et Gérone. Au total, plus de 30 kilomètres de bouchons et une cinquantaine de routes coupées ont été signalées par les autorités routières catalanes.

Sur place, les routiers français et espagnols patientaient dans la bonne humeur. Tandis qu’au niveau de Vilafant, un barrage humain bloquait l’autoroute. Les manifestants armés de banderoles, réclamaient la libération des « prisonniers politiques » à savoir les présidents des associations indépendantistes Omnium et ANC ainsi que les membres de la Generalitat incarcérés.

Depuis ce matin, le Servei Catala de Transit conseille aux conducteurs d’éviter l’utilisation de leur voiture aujourd’hui.

Les TGV bloqués

Ce matin, le train qui effectuait le trajet Barcelone – Lyon et qui devait arriver à 12h26, a dû rebrousser chemin, selon la compagnie ferroviaire nationale Renfe.

 

À Gérone, des centaines de manifestants ont forcé un barrage policier pour envahir les voies et empêcher la circulation des trains.