Search for content, post, videos

À Barcelone, priorité aux piétons

La ville de Barcelone s’est fixée comme objectif de créer plus d’espaces piétons, afin d’augmenter les déplacements à pied des habitants. 

La pollution, la circulation et les bouchons représentent depuis plusieurs années des problèmes majeurs pour les Barcelonais. Pour y remédier, la municipalité souhaite rendre la ville plus agréable pour ses habitants. L’an prochain, Barcelone devrait avoir plus de 200 km de pistes cyclables au total. Mais elle a aussi pour but d’inciter les gens à se déplacer à pied en créant de nouveaux espaces. 

Dans le cadre du Plan de Mobilité Urbaine 2015-2018, qui avait été approuvé lors du mandat de Xavier Trias, Barcelone souhaitait augmenter de 10% les déplacements à pied par rapport à l’année 2011, soit atteindre 250 000 déplacements à pied par jour. Le plan se termine d’ici un an et à l’heure actuelle la mairie se concentre sur plusieurs grands chantiers: Sant Antoni, la rue Pere IV et l’avenue Príncep de Astúries.

L’île piétonne de Poblenou

Dans la capitale catalane, de nombreuses rues sont devenues piétonnes et certains quartiers font l’objet de transformations pour devenir des « îles piétonnes ». La première du genre a été mise en place à Poblenou en septembre 2016. Elle a permis de gagner quatre places publiques et de réduire considérablement la circulation. Ce programme de supermanzanas transforme totalement les espaces publics.

Actuellement, la rue Pere IV est visée par la municipalité. La première étape est déjà terminée, au niveau du tronçon entre Roc Boronat et Bilbao, où les piétons sont devenus prioritaires et les véhicules n’ont plus qu’une voie pour circuler. Entre les rues Zamora et Rambla de Prim, les travaux devraient se terminer en juin.

Supprimer des voies pour véhicules

À Sant Antoni, le quartier est en pleine renaissance. Lorsque le marché ouvrira l’an prochain, la Ronda de Sant Antoni fera l’objet de travaux pour accueillir des trottoirs plus larges et une nouvelle piste cyclable. Au croisement des rues Tamarit et Comte Borrell, il y aura une place publique de 10 000 mètres carrés. En août 2018, d’autres rues se verront métamorphosées. Le but final est de récupérer 26 000 mètres carrés d’espace public dans ce quartier.

Du côté de Sant Gervasi i Gràcia, l’avenue Príncep de Astúries commencera à changer en février 2018. Deux voies seront supprimées puis remplacées par des trottoirs plus larges et par des places réservées aux motos et aux personnes handicapées. La mairie en profitera également pour planter des nouveaux arbres et rénover le mobilier. Il y aura également l’avenue Meridiana où les piétons, transports en commun, espaces verts et de loisirs auront la priorité. Barcelone sera en travaux pour encore plusieurs mois. Reste à attendre l’année prochaine pour observer s’ils auront porté leurs fruits.