NOTRE AVIS – Le cimetière de Poblenou, une visite insolite et fascinante à Barcelone

Par le 24 novembre, 2017 CULTURE

Barcelone a mis en place un parcours touristique pour visiter les plus beaux cimetières de la ville. Nous l’avons testé pour vous en nous rendant à celui de Poblenou. Voici quelques conseils pour réussir votre visite.

Photos:K.Joutet/Equinox

Un dimanche à Barcelone, le tourbillon de la semaine s’arrête enfin, le soleil inonde les rues de la ville. On est tentés par une journée pyjama mais on aimerait bien en profiter tout de même. Comment ? En faisant une jolie promenade dans un cimetière, bien sûr ! Je sais, l’idée peut paraître loufoque, dite comme ça, voire insolite, ou complètement lugubre… Tout dépend de votre taux de tolérance au bizarre.

Sachez néanmoins que les cimetières de Barcelone sont de vraies petites merveilles à visiter. Ils sont mis en valeur par La ruta dels cementiris, un parcours touristique au milieu des plus belles tombes de Barcelone ! C’est parti pour la visite freeky du week-end, comme disent nos amis les Barcelonais.

Vous êtes toujours là? Vous n’avez pas encore fermé la page? Cela veut dire que l’idée vous intrigue, et que vous êtes, vous aussi, peut-être un peu freeky. Vous ne serez pas déçu.

Un peu d’histoire

Le cimetière de Poblenou, également appelé Le vieux cimetière ou Le cimetière de l’Est, est créé en 1775 et refait en 1819 par l’architecte néoclassique Antoni Ginesí. Il est une réponse face aux problèmes d’insalubrité causés par les fosses paroissiales qui existaient à l’intérieur de la vieille ville. À l’époque, Poblenou n’était que champs. On décide alors d’y fonder le cimetière, à l’écart des vivants.

Vous pourrez y contempler différentes époques et styles d’architectes importants du XIXe et du XXe siècle

Ne vous rendez pas au cimetière sans… votre téléphone

Le cimetière est organisé comme un véritable musée à ciel ouvert. À l’entrée, vous disposerez d’un prospectus en anglais, espagnol ou catalan pour vous guider et vous permettre d’aller directement aux pièces maîtresses. Une application mobile a également été créée pour vous permettre de naviguer dans les allées assez labyrinthiques. Et je vous avoue avoir été très étonné par son efficacité ! Elle est simplement… “mortelle” ! Un plan du cimetière est accessible et vous pouvez vous localiser en temps réel.

Lorsque vous arrivez devant une tombe d’intérêt, après avoir salué ses hôtes, il vous suffit de cliquer sur le plan pour ouvrir un descriptif du monument. Vous pouvez partager l’information via Facebook, ou Tweeter. Bref, le cimetière de Poblenou est à la pointe niveau nouvelles technologies.

Mettez-vous sur votre 31, vous allez rencontrer des stars!

Ou du moins leur famille… Et pas des moindres ! La famille du célèbre peintre Salvador Dalí y repose. Originaire de Cadaqués, son grand-père a décidé d’émigrer à Barcelone en 1991 accompagné de toute la famille. Cela explique l’attachement fort du génie pour ce village de la Costa Brava et la présence de sa famille dans le cimetière de Poblenou.

Vous pouvez également rendre visite à la famille d’un autre peintre célèbre, Pablo Picasso. Né en Andalousie, il s’installe avec sa famille à Barcelone à l’âge de 14 ans. Ses parents y resteront et seront enterrés dans ce cimetière. Quant à Picasso, vous pouvez lui rendre visite dans les jardins du château de Vauvenargues, en France.

L’incontournable « baiser de la mort »

Il s’agit de la statue coup de cœur dans le cimetière. Située à la fin de la visite, dans un cul-de-sac, n’oubliez surtout pas d’aller la saluer. La statue de marbre représente un squelette ailé, la mort, venu embrasser un défunt, symbole du passage dans l’au-delà. Elle est conçue pour un marbrier du nom de Jaume Barba, en 1930. Apprêtez-vous à être fasciné par cette statue. Placée en hauteur, les visiteurs restent généralement à la contempler de longues minutes, comme captivés.

Un moment de douceur et de cruauté, de beauté et de laideur, qui vous fait ressentir des émotions contraires en quelques secondes. Quelques vers sont posés sur la tombe : « Son jeune cœur n’en peut plus, / dans ses veines, son sang cesse de couler et se fige / et son souffle perdu embrasse la foi / en se sentant tomber sous le baiser de la mort ». Ce magnifique moment se passe de commentaires.

Si la visite vous a plu, vous pouvez continuer La ruta dels cementiris en visitant le cimetière de Montjuic.


Lire aussi : Cimetière de Montjuic : le Père Lachaise version Gaudi


Et même si l’enthousiasme au fil des découvertes vous gagne pendant la visite, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un endroit de recueillement. Soyez discret et laissez-vous gagner par le silence si reposant qu’il y règne et… bonne visite !

Infos pratiques – Cimetière Poblenou Barcelone

Si vous préférez en savoir davantage sur cet endroit, ou si vous avez peur de vous retrouver seul au milieu des tombes et que vous ne voulez pas vous l’avouer, des visites guidées vous sont proposées :

  • Le premier dimanche de chaque mois à 10h30 en catalan et à 12h30 en espagnol
  • Le troisième dimanche de chaque mois à 10h30 en espagnol et à 12h30 en espagnol

Site Internet : www.cbsa.cat

Mail : comunicacio@cbsa.cat – Téléphone : 0034 934 841 999

Adresse : Av. Icària, s/n, 08005 Barcelona

Karim Joutet

Agrégé d’espagnol et doctorant (Université Paris-Sorbonne et Universitat Autònoma de Barcelona), Karim Joutet séjourne à Barcelone en tant que membre de la Casa de Velázquez et effectue une thèse sur l’immigration espagnole en Catalogne. Il tient également un blog sur l’apprentissage de l’espagnol : «Espagnol pas à pas – Astuces et conseils d’un prof».