Search for content, post, videos

Les restos et commerces les plus sales de Barcelone ont été fermés

La police municipale de Barcelone a saisi cette semaine plus de 170 kilos de nourriture avariée dans treize établissements alimentaires de la ville. Cinq d’entre eux ont été immédiatement fermés. 

Photos et vidéo: Guardia Urbana de Barcelona

« Opération Placard ». C’était le nom de code d’une vaste opération menée conjointement par l’Agence de Santé Publique de Barcelone et la Guardia Urbana qui s’est déroulée cette semaine dans la capitale catalane. Supérettes, restaurants, boucheries, au total 49 établissements alimentaires ont reçu une visite des autorités sanitaires et de la police. Des commerces qui n’ont pas été choisis au hasard, mais étaient déjà l’objet de plusieurs plaintes d’usagers ou d’observations émises par des agents de terrain.

Finalement 13 de ces établissements ne respectaient les normes de conservation et d’hygiène sanitaire en vigueur. Quatre d’entre eux ont été immédiatement fermés pour problèmes d’hygiène, et un cinquième parce qu’il n’avait pas l’eau courante. Ces cinq commerces pourront rouvrir leurs portes après avoir réalisé les travaux nécessaires et feront l’objet d’un suivi des services sanitaires.

Au total 171,1 kilos d’aliments ont été saisis, principalement pour mauvais état de conservation (rupture de la chaîne du froid, conditionnement inapproprié, mauvaises conditions d’hygiène dans les lieux de stockage) ou dates de péremption dépassées. Les agents ont déposé 155 plaintes pour infractions administratives.


Durant l’années 2016,  l’Agence de Santé Publique de Barcelone avait réalisé l’inspection de plus de 800 commerces alimentaires et près de 3000 restaurants. Elle en avait conclu que plus de 90% des établissements respectaient les normes d’hygiène.


Lire aussi : Barcelone est de plus en plus sale