Search for content, post, videos

5 raisons de passer les fêtes à Barcelone

Les Français de Barcelone sont en général sur le départ pour passer les fêtes près de leurs proches. D’autres ont fait le choix de rester dans la capitale catalane. Pour ceux qui hésitent encore, voici cinq bonnes raisons de rester à Barcelone pour cette fin décembre.

Saviez-vous que Barcelone, l’une des plus belles villes de Méditerranée (avis évidemment très objectif…), devient tout simplement irrésistible au moment des fêtes (restons dans l’objectivité) ? Si, comme une grande partie des Français vivant à Barcelone, vous avez l’habitude de retourner au pays des Gaulois pour déguster la bûche et ouvrir vos cadeaux, sachez qu’il existe une alternative tout aussi sympa: rester sur place. Si vous n’avez pas encore acheté vos billets d’avion ou de train pour le grand froid, ou que la voiture n’est pas encore chargée, nous vous donnons cinq bonnes raisons de ne pas faire vos valises et de rester profiter des festivités barcelonaises. Attention pour ceux qui liront la suite de l’article, vos proches risquent de ne pas vous voir pour Noël.

Raison 1 : Esprit de Noël garanti

Longtemps boudées au moment des fêtes, les illuminations gagnent en importance dans la capitale catalane. Présentes cette année du 23 novembre au 6 janvier, elles peuvent être très traditionnelles ou davantage innovantes, suivant les quartiers. Un coup de cœur spécial pour le quartier du Raval qui, cette année, a décidé de mettre à l’honneur ses habitants en les représentant sous forme de décoration.

Les marchés de Noël sont également très présents à Barcelone, et vous permettront de sauter les deux pieds dans la magie des fêtes. Le plus connu reste celui de Santa Llúcia devant la cathédrale. D’autres sont également très prisés, comme celui de la Sagrada Familia ou de la Fira de Reis. En général, ils se composent de différentes sections, comme celle de la Nativité et des Figurines, une artisanale ou la partie Simbombes, dédiée aux instruments de musique.

Raison 2 : Vivez une tradition insolite

La nuit du 31 décembre, appelée la Nochevieja, les Barcelonais ont pour habitude de se retrouver autour d’un bon repas et à minuit… ils mangent du raisin ! Il s’agit des douze raisons de la chance.

Chaque raisin doit être mangé à chaque coup de cloche. On vous conseille de bien préparer vos raisins à l’avance pour réussir le défi, c’est plutôt rapide !

Raison 3 : L’endroit idéal pour fêter le 31

Barcelone a la réputation d’être une ville festive… Et elle ne vous décevra pas pour le 31 décembre ! Et il y en a pour tous les goûts : en famille ou entre amis, dans la rue ou en discothèque, dans un bar ou un restaurant, la liste des propositions est tout simplement impressionnante. Si vous avez des enfants, on vous conseille de vous rendre Plaça Espanya. Au programme: feux d’artifices et fontaines lumineuses, le tout en musique: ambiance bon enfant garantie !

Pour les plus fêtards, vous pouvez vous rendre au Poble Espanyol où a lieu, chaque année, une fête avec musique et spectacles. Si vous voulez vivre le changement d’année au cœur de la ville, rendez-vous Plaça Catalunya. Le décor en bois construit pour l’occasion promet un moment magique.

Raison 4 : Faire la fête plus longtemps qu’en France 

Alors que les festivités s’arrêtent généralement le 31 décembre dans l’Hexagone, les Espagnols continuent de célébrer Noël jusqu’au 6 janvier avec les Rois mages. Le soir du 5 janvier, ne ratez surtout pas la Cabalgata, le défilé des Rois mages dans les rues de Barcelone. Il enchantera les petits comme les grands !

Différents chars décorés forment la parade. Le lendemain, pour ceux qui en ont marre de la galette française et qui ont envie d’un peu de nouveauté, vous serez conquis par le Roscón de Reyes. Dégustée le 6 janvier, cette couronne garnie de fruits confits saura, une fois de plus, ravir les gourmands à tout âge !

Raison 5 : Réveillez le scato qui se cache en vous

Deux traditions marquent les étrangers qui décident de passer les fêtes à Barcelone et en Catalogne. Le premier est le Caga Tió. Il s’agit d’un personnage incontournable de Noël en forme de bûche élevé sur deux pâtes. Un large sourire, deux yeux bien ronds et coiffé d’une barretina (chapeau typique catalan), les enfants tapent dessus pour… qu’il fasse caca de cadeaux ! Un tronc qui défèque des sucreries, un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte !

Autre personnage haut en couleur de ces fêtes catalanes: le Caganer, à traduire par celui qui défèque. Il n’est peut-être pas nécessaire d’expliciter son activité principale… Ce santon est généralement placé dans un coin de la crèche. Une preuve que le Catalans ont un excellent sens de l’humour: ils ont décliné le santon à toutes les sauces… en lui donnant l’aspect de personnes célèbres. Passer Noël avec Marylin Monroe, Trump, le Roi d’Espagne ou Shakira dans cette situation sous le sapin, ça n’a pas de prix !

Raison bonus: Profitez de l’unique moment de l’année de Barcelone… sans les Français!

De nombreux Français se plaignent que Barcelone est remplie… de Français ! En effet, il s’agit de la troisième nationalité la plus présente parmi les étrangers résidant dans la capitale catalane. Si vous y ajoutez les touristes, la présence des Français peut être très forte. Mais au moment des fêtes, une grande majorité de nos amis compatriotes décident de rentrer les célébrer en famille. Résultat: Barcelone est à vous, et ça ne se reproduira pas avant le mois de décembre suivant donc… profitez-en !