Search for content, post, videos

5 astuces pour survivre à la « resaca » du Jour de l’An

C’est malheureusement la pire ennemie de nos lendemain de soirée. La resaca arrive sans prévenir (quoique…). Equinox vous livre 5 conseils pour l’éviter

Lundi 1er janvier. Les souvenirs de la soirée remontent peu à peu. Vous avec une coupe de Cava. Vous avec un xupito. Vous avec un cocktail, puis un autre. C’est une certitude, elle sera bien là au réveil : la resaca ! Ou gueule de bois en français. Voici quelques astuces pour passer ce mal de crâne interminable.

1. Il vaut mieux prévenir que guérir

Une gueule de bois se prépare avant la fête ! Avant de boire, assurez-vous d’avoir bien mangé. La nourriture épongera l’alcool. Mention spéciale pour les pizzas ou les pâtes. Pour les plus courageux, une recette de grand-mère préconise une cuillère à soupe d’huile d’olive avant de sortir de soirée. Sur le même principe que les aliments gras, l’huile d’olive va limiter l’absorption de l’alcool dans votre corps.

2. La fidélité alcoolique

Soyez fidèle, pas de mélange ! Trouvez votre boisson et ne la lâchez plus. Mélanger les différents additifs, arômes et autres éléments alcoolisés augmente le risque d’une resaca niveau expert. Avec plusieurs alcools, votre corps mettra plus de temps à tout traiter. Reste plus qu’à choisir.

3. L’eau, le Saint-Graal

Ne boudez pas l’eau minérale. Avant chaque verre d’alcool, prenez un verre d’eau. L’alcool provoque une déshydratation, l’une des raisons principales des maux de tête. C’est pourquoi boire avant, pendant et surtout après avoir consommé de l’alcool diminuera et même avec un peu de chance annulera votre resaca.

4. Manger et dormir

Dès votre réveil, préparez-vous un festin pour estomper l’alcool de la veille. Privilégiez les bananes, les soupes au poulet ou encore la menthe et même les asperges. La nourriture calmera vos maux d’estomac et vous donnera de l’énergie. Si après votre repas les douleurs ne se calment pas, n’hésitez pas à faire une sieste. Dormir ivre n’est jamais de tout repos c’est pourquoi votre fatigue de la veille est toujours présente. Votre corps met du temps pour métaboliser l’alcool, profitez-en pour dormir.

5. Ne buvez pas

Simple mais efficace. Si vous ne connaissez pas vos limites, ne tentez pas le diable. Fête ne rime pas obligatoirement avec alcool. Passez votre soirée au coca-cola mais dans une coupe de champagne ! On ne se refait pas.