Search for content, post, videos

La justice refuse que Junqueras se rende au Parlement de Catalogne

NEWS EXPRESS

Le Tribunal suprême ne change pas de ligne et impose un traitement sévère à Oriol Junqueras, l’ancien vice-président incarcéré préventivement depuis près de deux mois. La séance d’investiture du prochain président de la Catalogne aura lieu le 31 janvier prochain. Junqueras, qui est député, doit voter lors de cette session. Étant incarcéré à Madrid, l’ancien vice-président a demandé à être transféré dans une prison catalane afin de faciliter sa présence dans l’hémicycle catalan. Le juge Llarena estime que Junqueras peut déléguer son droit de vote à un autre député, ce qui ne requiert pas sa présence physique. Au passage, la justice espagnole évite ainsi une image choc d’Oriol Junqueras qui sort quelques heures de prison pour se rendre au Parlement de Catalogne. Selon des témoins présents lors des audiences, Junqueras aurait changé d’apparence ayant considérablement maigri. La mesure de refus de transfert s’applique également aux députés Jordi Sanchez et Joaquim Forn, tous incarcérés à Madrid.