Search for content, post, videos

La vice-présidente de l’Espagne a t-elle fait un doigt d’honneur à Puigdemont ?

independance catalogne

Durant une conférence de presse aujourd’hui, la vice-présidente du gouvernement espagnol sème le trouble à travers un geste qui pourrait apparaître comme déplacé.

La crise catalane connaît un nouveau pic aujourd’hui. A midi, lors d’une conférence de presse, la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Sáenz de Santamaría a annoncé que l’exécutif saisissait le conseil constitutionnel afin d’empêcher le débat d’investiture de Carles Puigdemont. Une démarche qui s’inscrit dans un contexte juridique sensible. En théorie, tous les députés du Parlement catalan ont le droit de présenter leur candidature à la présidence de la Catalogne. Carles Puigdemont inclus.

Lors de la conférence de presse expliquant que Carles Puigdemont n’a pas le droit de présenter sa candidature devant le Parlement, il semblerait que la vice-présidente, aurait discrètement fait un geste déplacé. Avant de répondre à la question d’une journaliste qui lui demande de détailler les mesures exactes que va prendre le gouvernement, Santamaría fait un court silence, remonte ses lunettes avec son majeur et laisse apparaître un léger sourire plutôt espiègle. La vice-présidente a-t-elle souhaité ajouter un doigt d’honneur à destination de Carles Puigdemont avant de répondre sur les mesures que le gouvernement prend contre l’ancien président catalan? En tous cas, quand on connaît les années de carrière de la vice-présidente, son pouvoir, ainsi que l’attention qu’elle porte à sa communication, on est en droit de demander si lors d’une annonce aussi lourde de conséquence que de suspendre une session d’investiture d’un président de Catalogne, une première dans l’histoire, on ne fait pas attention à sa gestuelle. On vous laisse juge avec le moment isolé en vidéo.