5 raisons pour lesquelles le Real va se qualifier contre le PSG

Un an après avoir joué le Barça, le PSG va affronter cette fois-ci le Real Madrid en 1/8èmes de finale de Ligue des Champions. Et tout porte à croire que les Parisiens seront à nouveau éliminés cette année.

Photo: Twitter @RealMadrid

Pour la deuxième année consécutive la Saint Valentin va être trustée par le PSG. Après avoir joué le Barça le 14 février l’an dernier, les Parisiens remettent ça mercredi en allant affronter le Real Madrid chez lui en 1/8ème de finale aller de la Ligue des Champions. Une éliminatoire qui va laisser sur le carreau dès le 6 mars un des favoris au titre. Voici 5 raisons de croire que le malheureux dans l’affaire sera le club de la capitale française.

1- La pression est sur le PSG

Neymar, 222 millions. Mbappé, 180 millions d’euros à payer à partir du 1er juillet. Le recrutement du PSG l’été dernier a été pharaonique pour dépasser enfin le palier des 1/4 de finales de la Ligue des Champions, ou pour ne plus être humilié à nouveau comme le 8 mars 2017 lors de la Remontada au Camp Nou. La pression est donc sur le PSG. Le Club ne peut pas se permettre une nouvelle élimination en 1/8ème de finale, sous peine d’être la risée à nouveau de toute l’Europe, qui attend le club propriété des Qataris au tournant.

2- Le fantôme de la Remontada sera là

Le PSG va devoir vivre avec ça pour quelque temps encore, et dès le mois qui vient lors de sa confrontation avec le Real Madrid. Même en cas de victoire mercredi au Bernabeu. Car l’entourage du Club – supporters, médias – se demanderont si ce PSG sera capable de conserver son avantage au retour un an après avoir échoué au Camp Nou. Surtout qu’il aura en face de lui un Real Madrid dont l’Histoire joue pour lui. Roi de la Ligue des Champions (12 titres, un record), les hommes de Zidane ont aussi la réputation de pouvoir renverser n’importe quel score jusque dans les dernières secondes d’un match.

3- Le PSG a encore des lacunes

Ça brille devant et ça grince derrière. Tel est le résumé du PSG cette saison, impérial avec sa “MCN” (Mbappé, Cavani, Neymar) mais pas au top derrière. Son gardien Areola ne fait pas encore partie des meilleurs du monde et le milieu de terrain récupérateur est une énigme. Son titulaire Motta étant blessé, le PSG a recruté en janvier Lassana Diarra, qui venait de jouer en tout et pour tout 5 matchs les 12 derniers mois dans le championnat exotique des Emirats Arabes Unis (source l’Equipe). Des faiblesses dont profitera certainement le Real Madrid de Zidane, rompu aux joutes européennes.

4- Le Real n’a plus que ça

Eliminé de la Coupe du Roi, 4ème du championnat espagnol à 17 points du leader barcelonais, le Real Madrid n’a plus que la Ligue des Champions pour sauver sa saison. Cet instinct de survie va les pousser à donner le petit plus qui fait la différence sur une éliminatoire sur deux rencontres. A l’inverse, le PSG est engagé sur 4 fronts: la Ligue des Champions, la Ligue 1, où il est premier avec 12 points d’avance, la Coupe de France, où il rencontrera l’OM en 1/4 de finale, et la Coupe de la Ligue, dont il est déjà finaliste. Les Parisiens ne sont donc pas autant “focus” que le Real, qui s’il est éliminé terminera sa saison le 6 mars car nulle doute qu’il finira sans forcer dans les 4 premiers de la Liga en fin de saison pour se qualifier pour la prochaine édition de la LDC.

5- La BBC ne veut pas mourir

La pression sur le président du Real Madrid sera terrible si son club est éliminé le 6 mars par le PSG. La presse madrilène appellera à la grande lessive, remettant quasiment tous les joueurs en cause. Au premier rang desquels Benzema, Bale et Cristiano, qui forment la “BBC” le trident offensif du Real Madrid depuis 5 ans. Le Portugais, à l’image des vieux rockers, ne meurt jamais. Enterré l’an dernier, CR7 s’est réveillé pile pour la Ligue des Champions où il a marqué 10 buts en 5 matchs en 1/4, 1/2 et finale. A 33 ans, il voudra montrer qu’il est à la hauteur du 5ème Ballon d’Or qu’il vient de remporter, et chasser les rumeurs qui envoient Neymar au Real cet été.


Lire aussi : La crise du Real arrange bien le Barça… pour l’instant!


Olivier Goldstein

Journaliste sportif. Olivier Goldstein couvre depuis un an l’actualité du F.C.Barcelone et du sport à Barcelone. Il a fondé en novembre 2015 Le Blog du Barça, le premier Blog 100% Barça écrit en français depuis Barcelone.