Search for content, post, videos

Sondage: 54% des Catalans ne veulent plus de l’indépendance

depression politique catalogne

Douche froide pour les indépendantistes. Le centre d’études d’opinion de Catalogne (CEO) livre son enquête de février. Un chiffre historique de Catalans sont contre l’indépendance: 54%.

53,9 % des Catalans ne veulent plus de l’indépendance, si l’on en croit l’enquête du centre d’études d’opinion de la Generalitat. Un chiffre de rejet, rarement atteint. En octobre dernier, ils n’étaient que 48,7% à ne pas vouloir de l’indépendance. En novembre 2016, le chiffre était même tombé à 45,1%. Les interminables négociations avec Carles Puigdemont qui s’accroche à vouloir présider la Catalogne depuis Bruxelles semble expliquer ce désamour.


Lire aussi : Trois présidents symboliques pour la Catalogne: le scénario des indépendantistes


Encore plus tranché, plus de 70% des Catalans souhaitent mettre fin au processus indépendantiste qui a commencé en 2012. Dans les solutions de sortie de crise, 35,9% veulent un accord bilatéral avec le gouvernement de Madrid, 20,8% veulent une réforme de la Constitution avec un meilleur financement pour la Catalogne et 11,7% veulent que la situation d’autonomie reste celle qu’elle a été depuis les dernières décennies.

Seuls 19% des Catalans souhaitent continuer le processus séparatiste d’une manière unilatérale, tel qu’il a été mené depuis les deux dernières années et qui a débouché sur la déclaration d’indépendance.

Recul de Puigdemont

Des mauvais chiffres qui se traduisent par un recul de Carles Puigdemont en cas de nouvelles élections. L’ancien président pourrait perdre jusqu’à cinq sièges dans son groupe parlementaire. Le transfert se ferait sur la liste de la gauche indépendantiste ERC, qui prône maintenant un dialogue et une négociation avec l’État espagnol.

On notera tout de même que si les Catalans ne veulent plus passer en force, ils ont du mal à voter pour les partis espagnolistes. Ciutadans et les socialistes stagnent, tandis que le parti de Mariano Rajoy ne se remet pas de sa crise. Puigdemont, ERC et la CUP garderaient la majorité absolue avec entre 71 et 74 sièges.

Création graphique: Europa Press

En effet, si on continue à lire l’enquête du CEO, les Catalans ne sont pas satisfaits des relations avec l’Espagne. Si le référendum qui a accouché de la Constitution de 1978 avait lieu aujourd’hui, 45% des Catalans voteraient contre et seulement 34,8% approuveraient le texte constitutionnel. En revanche, 68,4% des Catalans sont en faveur de rester dans l’Europe, même si l’indépendance était déclarée.