Search for content, post, videos

La neige arrive à Barcelone

La vague de froid sibérien continue de s’abattre sur Barcelone et la Catalogne. Aemet, l’agence nationale de météorologie, a publié aujourd’hui une alerte neige valable pour tout le territoire catalan.

Photo: @castan_tere

Le mois de février aura été chargé en chutes de neige en Catalogne. Après des images surprenantes de Barcelone sous la neige en début de mois, puis la vague de froid sibérien annoncée il y a quelques jours, le territoire catalan est à nouveau en alerte. L’agence météorologique Aemet a annoncé en fin de matinée que des chutes de neige sont attendues sur quasiment l’ensemble de la communauté autonome entre aujourd’hui et demain. Les premiers flocons ont été aperçus à Barcelone en ce mardi aux alentours de 13h30, dans plusieurs quartiers comme le Raval, Gòtic, Gràcia, Sarrià ou Montjuïc.

Le rapport informe qu’entre ce soir et demain, une vague de froid associée à la tempête Emma provoquera des précipitations importantes et généralisées en Catalogne. Elles seront sous forme de neige et se transformeront en pluies à certains endroits.

La Catalogne perturbée

À la première heure ce matin, la neige et le verglas ont causé des perturbations au niveau de la circulation. Plusieurs routes ont été touchées comme l’AP-7, la C-17, la C-25, la C-37 et la C-58. Plus de 4.000 élèves n’ont pas pu se rendre dans leur établissement scolaire ce matin, selon le ministère de l’Education catalane, principalement à Gérone et dans les communes situées au centre de la Catalogne. Vers 11h, la Protection Civile de Catalogne a même recommandé aux habitants d’utiliser des chaînes pour leur véhicule, de réduire leurs déplacements sur les routes et de suivre l’évolution de la situation.

En début d’après-midi, elle a informé que les camions de plus de 7,5 tonnes n’auront plus le droit de circuler en Catalogne à partir de 16h. Selon une rumeur, le gouvernement serait actuellement en train de réfléchir à fermer des écoles et centres de santé, rien n’a été annoncé à l’heure où nous écrivons ces lignes. Certaines communes ont déjà avancé l’heure de sortie des élèves avant d’éviter qu’ils soient coincés par la neige.