Search for content, post, videos

TRADITIONS – Comment réussir sa calçotada

catalogne

La calçotada est une des fêtes populaires les plus appréciées des Catalans. Moment incontournable et convivial de l’hiver, elle s’organise dans des restaurants souvent en plein air, ou tout simplement à la maison. Nos conseils pour réussir votre première calçotada.


Lire aussi : Les 10 lieux où manger catalan (et pas cher) à Barcelone


La calçota… quoi ?

Pour ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir de participer à une calçotada, voici une rapide mise au point. Il s’agit d’un repas, généralement partagé en groupe, dont l’aliment principal est le calçot, d’où le nom. Originaire de Valls et apparue à la fin du XIXe siècle, la calçotada n’est popularisée qu’à la moitié du siècle passé. Elle est maintenant incontournable dans toute la Catalogne et au-delà de ses frontières. Elle s’organise entre la fin de l’automne jusqu’à début avril, en fonction de la présence de son aliment principal sur les marchés. Le menu de ce repas convivial est assez simple : des calçots, de la viande, du pain, de la sauce et des oranges.

Tout est dans le calçot

Évidemment, s’il y a un aliment sur lequel il ne faut pas se rater, c’est bien le calçot ! Il s’agit d’une variété d’oignon tendre et doux. Il est conseillé d’utiliser les calçots de Valls, mieux réputés On peut les cuire coincés entre deux grilles, sans préparation. Il ne faut surtout pas couper les racines du calçot, il perdrait toute son eau et deviendrait très sec à la cuisson.

Poser les calçots sur le feu (et non les braises). Le calçot doit être en contact des flammes. On peut les retourner. Lorsqu’ils sont cuits, les envelopper aussitôt dans un papier journal. Cela permet de les garder à température en attendant de cuire les autres. Il est conseillé de prévoir entre 10 et 20 calçots par personne.

Le secret d’une calçotada réussie : la sauce

La sauce n’est pas un simple accessoire dans une calçotada… On peut même dire qu’elle a un grand rôle dans la réussite (ou l’échec…) du repas. Ne négligez donc pas cet élément. On peut la trouver en grande surface ou sur les marchés ou encore décider de la faire soi-même.

Recette de la sauce à calçots :

Ingrédients :
30 grammes de noisettes grillées
100 grammes d’amandes grillées
800 ml d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de vinaigre
5 tomates mures
1 tranche de pain
1 gousse d’ail
1 ñora (piments rouges secs du sud-est de l’Espagne)
Sel

Laisser tremper les ñoras séchées 24 heures dans un bol. Faire cuire au four et peler les tomates. Piler amandes et noisettes dans un mortier. Ajouter l’ail et un peu de sel et mélanger l’ensemble.
Faire frire la tranche de pain à l’huile d’olive avec de l’ail. Oter la tranche de pain et la tremper avec du vinaigre. Laisser reposer.
Couper la ñora en deux et retirer les pépins. L’ajouter au mortier et remuer. Ajouter le pain et tout remuer.
Ajouter les tomates et terminer au mixeur. Ajouter de l’huile d’olive sans arrêter de mixer.

À table !

Pendant que certains s’affairent à cuire les calçots, d’autres mettent la table et installent la sauce sur la table. Le moment de la dégustation enfin venu, saisir le calçot avec les doigts d’une main et, avec ceux de l’autre main, tirer sur la peau supérieure pour enlever la couche brûlée. Tremper le calçot dans la sauce et le déguster sans trop en mettre partout ! Avec un peu de pratique, on arrive à les manger presque dignement…

Après avoir dégusté les fameux calçots, le combat continue. On sert la viande et les butifarras (saucisse catalane). On peut également préparer de l’artichaut. Terminer ensuite avec des oranges, de la crème catalane et du cava.

Bravo, vous avez vécu votre première calçotada virtuelle ! Il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique ces conseils et devenir expert en la question. Bonne calçotada !