Search for content, post, videos

C. Puigdemont reste en prison en Allemagne

independance catalogne

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international et détenu en Allemagne, l’ancien président catalan restera en détention provisoire jusqu’à la décision de la justice allemande sur la demande d’extradition faite par l’Espagne.

Le juge allemand devait décider aujourd’hui, après un entretien avec Carles Puigdemont, si le leader catalan devait rester en détention jusqu’à la décision portant sur la demande de remise à la justice espagnole. La décision est tombée vers 20h : il restera en prison, une décision apparemment habituelle en Allemagne pour les cas d’examens d’extradition.

La justice allemande devra décider d’ici 90 jours si elle accepte la demande d’extradition, la moyenne constatée pour obtenir une décision de ce type étant de 47 jours.


Lire aussi : La justice allemande: le pire scénario pour Carles Puigdemont


Lors de l’émission du premier mandat d’arrêt international, Carles Puigdemont se trouvait en Belgique. La justice belge avait alors décidé de le laisser libre, pendant qu’elle examinait la demande d’extradition, finalement abandonnée par la justice espagnole qui craignait un refus de la Belgique.

Mais le leader catalan, invité dans de nombreuses conférences internationales, n’a pas choisi la voie la plus sûre en quittant sans cesse le territoire belge. La police allemande l’a finalement intercepté dimanche dès son passage de la frontière danoise, après un séjour en Suisse et en Finlande.