Search for content, post, videos

La gare de Barcelone encerclée par les Comités de Défense de la République

independance catalogne

Les Comités de Défense de la République (CDR) ont donné rendez-vous à leurs membres autour de la Gare de Barcelone-Sants ce mardi soir.  

Photos-vidéos: Idriss Moutia/ Reportage : Idriss Moutia-Aurélie Chamerois

Les CDR, groupes organisés par quartiers ou communes pour défendre le séparatisme, ont appelé ce soir à encercler la gare de Sants en soutien aux neuf personnes poursuivies pour avoir interrompu les voies du TGV lors de la grève générale du 8 novembre dernier. La grève avait alors été convoquée pour demander la libération des leaders politiques indépendantistes placés en détention provisoire quelques jours plus tôt et plusieurs centaines de personnes avaient empêché la circulation des trains en occupant les voies ferrées.

Cette fois-ci, les forces de l’ordre n’avaient pas l’intention de se laisser déborder par les manifestants ni même de les laisser accéder aux quais. Les Mossos d’Esquadra ont blindé la gare avec une dizaine de fourgons. Les accès du métro menant à l’intérieur de la gare ont été fermés et seuls les accès extérieurs de la ligne 3 étaient ouverts. Les sorties de métro de la L5 assurant la connexion directe avec les trains de la RENFE ont aussi été fermées.

Plusieurs portes du hall de gare ont été condamnées par la police qui contrôle les deux seuls points d’accès restés ouverts (une porte de chaque côté), les voyageurs pouvant entrer et sortir sans difficulté. En revanche les lignes de bus 115 et V5 ont été déviées.

Les manifestants ont fait le tour de la gare en marchant, mais ont assuré qu’il s’agirait d’une action pacifique et qu’ils n’entreraient pas dans le hall.

Vers 20h, le cortège se faisait moins dense et plusieurs accès à la gare ont été rouverts.