Search for content, post, videos

Des manifestants indépendantistes bloquent la circulation à la frontière franco-espagnole

independance catalogne

Des indépendantistes ont coupé la circulation cette nuit sur l’autoroute AP-7 au niveau de Figueres. Ils réclament la libération de l’ancien gouvernement catalan. 

Depuis plusieurs jours, la Catalogne est rythmée par de nombreuses manifestations et actions d’indépendantistes catalans. Suite à la mise en détention vendredi des anciens ministres Jordi Turull, Josep Rull, Raül Romeva, Dolors Bassa, de l’ancienne présidente du parlement Carme Forcadell et de l’ex président catalan Carles Puigdemont dimanche, les indépendantistes souhaitent montrer leur soutien et demandent que les personnalités politiques soient libérées.

Après plus de quatre heures de blocage à la frontière franco-espagnole dimanche en fin de journée, des manifestants ont renouvelé l’opération aujourd’hui au petit matin. Une centaine de personnes se sont réunies aux alentours de 4h30 sur un parking de la ville de Gérone, pour se rendre tous ensemble sur l’AP-7 au niveau du point kilomètrique 20. Cette route est très empruntée pour connecter Barcelone et la France. Les manifestants criaient des slogans en faveur de la libération des politiques catalans. La mobilisation pourrait durer 24h.

Blocage de l’avenue Meridiana

En parallèle, des indépendantistes s’en sont pris ce matin à l’avenue Meridiana à Barcelone, au niveau de Fabra i Puig. Durant une heure, la circulation a également été coupée au croisement avenue Diagonal et Gran Vía Carles III.

L’opération a été organisée par les CDR, les Comités de Défense de la République, créés au moment du référendum séparatiste du 1er octobre pour défendre sur le terrain l’implantation de la République indépendante de Catalogne. Organisés par quartiers ou par villes, ils mettent sur pied des actions de blocages surprises depuis l’automne dernier et appellent depuis dimanche à une grève générale indéfinie.


Mise à jour à 12h20 : La police catalane déloge les manifestants qui bloquaient l’autoroute AP7, les CDR locaux appellent à quitter les lieux pour aller bloquer la nationale 2 à proximité.

Mise à jour à 18h : Il y a encore 7 kilomètres de ralentissement sur l’AP7