Search for content, post, videos

Rajoy fragilisé : la présidente de Madrid démissionne après un vol dans un supermarché

La présidente de la communauté de Madrid Cristina Cifuentes a annoncé aujourd’hui sa démission après la diffusion d’une vidéo de surveillance d’un supermarché.

L’agonie aura été lente et cruelle. Depuis la révélation le 21 mars dernier par El Diario de son faux master, Cristina Cifuentes est dans l’oeil du cyclone. Selon le pure player espagnol, son mémoire de master n’a pas pu être retrouvé, des notes ont été falsifiées et elle n’est jamais allée en classe. Le parquet a ouvert une enquête pour faux et usage de faux, mais hors de question pour l’étoile montante du Partido Popular de démissionner. Toutefois, après des semaines de pression médiatique, la présidente de la région de Madrid a accepté de renoncer… à son master.

C’est finalement le très conservateur OK Diario qui aura porté le coup de grâce à Cristina Cifuentes ce matin en diffusant une vidéo datant de 2011 d’un supermarché Eroski où on la voit avec un vigile sortir deux crèmes anti-âge de la marque Olay dissimulées dans son sac. Des crèmes à une vingtaine d’euros, précise la presse locale, alors qu’elle travaillait déjà à l’Assemblée régionale de Madrid.

Cristina Cifuentes, dont le PP assurait attendre la démission rapide, a finalement convoqué la presse en fin de matinée pour expliquer qu’il s’agissait d’un « acte involontaire » mais qu’elle renonçait à la présidence de la région et en partait « la tête haute ». Une nouvelle affaire qui n’arrange pas le Partido Popular de Mariano Rajoy, acculé par les affaires de corruption et la gestion compliquée du conflit catalan.