Search for content, post, videos

Les 5 erreurs que font le plus les Français quand ils parlent espagnol

Petit guide des erreurs à ne pas commettre si l’on ne veut pas se faire repérer en deux minutes. 


Lire aussi : Comment apprendre le catalan gratuitement à Barcelone 


1. Ils confondent ser et estar

« Ser » et « estar » se traduisent par « être » en français, mais s’utilisent dans des situations différentes. Globalement, « ser » s’utilise pour ce qui est de l’essence de quelqu’un ou quelque chose, un attribut qui ne peut être changé. On utilise « ser » pour une description physique, un trait de personnalité, une profession ou une nationalité mais aussi pour une date, les jours, le temps ou pour indiquer lorsque des événements ont lieu. « Estar » en revanche s’utilise pour un état passager (une humeur, des sentiments, une condition physique) ou pour indiquer le lieu d’une personne ou d’une chose

2. Ils inventent des mots

Il faut dire que souvent ça marche… On ajoute un A ou un O à la fin d’un mot français, et cela donne un mot espagnol tout à fait correct. Ou nos amis hispanophones ont réussi à nous comprendre. Attention toutefois de ne pas le faire de manière systématique et de se méfier des faux amis (le fameux « estoy embarazada »).

3. Ils confondent para et por

La langue castillane a deux mots pour notre « pour » français, ce qui donne lui à quelques confusions. En général, on dit que « para » s’utilise pour décrire la finalité, le destinataire, le but, l’objectif, un sentiment, un temps futur proche ou une adresse. Et « por » est utilisé quand il est suivi de la cause, le moyen, la périodicité, un moment de la journée ou le prix. Mais il y a bien sûr des nuances et par exemple des verbes ou locutions qui utilisent invariablement l’un ou l’autre.

4. Ils utilisent mal le a et le en

Rappelons que la préposition « a » est toujours employée devant un complément d’objet direct qui est une personne (conozco a Joan).  On utilise aussi le « a » pour indiquer la destination (va a Londres) mais le « en » pour indiquer le lieu sans idée de mouvement (trabaja en Londres) . Pour exprimer le temps, on utilise le « a » pour parler du moment précis (a las 2) et le « en » pour une durée (lo hizo en 2 horas).

5. Ils ne roulent pas les R

En général, les Français peuvent s’en sortir assez bien en espagnol.. jusqu’à ce qu’arrive le mot en R. Pour s’exercer, voici une petit vidéo pratique réalisée par professeur d’espagnol à Barcelone Karim Joutet et spécialement destinée aux Français :

Il est fort probable que vous ne perdiez jamais votre accent, mais pas de panique, l’accent français a la cote! Le plus important est de parler un espagnol correct et d’éviter les fautes.