Search for content, post, videos

Pourquoi les Espagnoles ont-elles la voix si grave?

Beaucoup de Français à Barcelone ont cette même impression: les Espagnoles possèdent une voix assez grave. Une observation justifiée puisque la langue espagnole serait moins aigüe que d’autres. Explications avec une spécialiste en phonétique.

On le savait déjà, les Espagnols parlent fort. S’ils ont la réputation d’avoir la voix qui porte, les femmes se font également remarquer avec leur voix grave. Leur timbre de voix s’avère plus élevé que celui des Françaises, en règle générale. Si aucune étude n’a été publiée sur le sujet à l’heure actuelle, la raison de cette différence entre les deux pays voisins serait linguistique.

Wendy Elvira-García est professeur de philologie et linguistique, spécialisée en phonétique, à l’Université de Barcelone. Interviewée par Equinox, elle explique que plusieurs facteurs entrent en jeu. Tout d’abord, il faut savoir que « nous avons tous une fréquence de voix biologique, qui dépend directement de la longitude et de la grosseur de nos cordes vocales. En général, celles des femme sont plus fines et courtes, ce qui rend sa voix plus aigüe que celle d’un homme. » affirme l’experte. Ainsi, peu importe le pays, les cordes vocales déterminent la voix. Espagnoles et Françaises ont la même gorge.

Une articulation différente

Malgré cette condition sine qua non des cordes vocales, la voix peut se modifier. « Nous avons tous un « rang vocal » dans lequel chacun se sent plus confortable. Le problème, c’est que ce niveau dans lequel on se sent plus à l’aise peut s’entraîner. Par exemple, une chanteuse peut être mezzo-soprano ou soprano, c’est pareil pour la parole. Un bébé dans le ventre de sa mère commence à entendre, à capter les modalités de rythme et d’intonation de sa langue maternelle. Ceci le conditionne dès la naissance pour qu’il sache la distinguer des autres. » affirme la professeur.

Chaque langue possède une base articulatoire différente, ce qui explique les variations. Pour parler, on utilise les articulations: mâchoire, langue, larynx, lèvres. Les étrangers disent souvent que les Français font la moue quand il parle, car la langue française utilise plus la labialisation. Le mot « rue » illustre bien cette idée. Ainsi, une personne vraiment bilingue emploie un ton différent en fonction de la langue parlée.

Une intonation plus grave en espagnol

Pour la linguiste, la réponse est concrètement dans l’intonation. Le ton serait responsable de la voix plus grave des Espagnoles. « Les langues varient en fonction de l’intonation. Cette dernière correspond à une succession de tons. Quand nous parlons, le ton change selon la syllabe. Les changements d’intonation provoquent une voix plus grave ou plus aigüe et ne sont pas les mêmes selon la langue. » En espagnol, la différence entre « Llueve » de « Llueve? » l’illustre. « De cette façon, quand nous parlons une langue étrangère, on a une voix qui n’est pas la nôtre. On la force pour qu’elle soit plus grave ou plus aigüe, en fonction de la langue » ajoute Wendy Elvira-García.

Par exemple, des enfants de parents français qui ont grandi à Barcelone ont certainement la voix qui change quand ils passent du français au castillan ou au catalan, même si elle s’avère très aigüe de base. Concernant la langue espagnole, à noter qu’il existe des nuances selon les pays. L’espagnol d’Espagne possède un rang vocal bel et bien plus grave que celui du Mexique.