Search for content, post, videos

Revers pour la justice: la Belgique rejette l’extradition des anciens ministres catalans

Le parquet belge a demandé au tribunal que soit refusée l’extradition des anciens ministres catalans Toni Comín (santé), Meritxell Serret (agriculture) et Lluís Puig (culture).

Un sérieux revers pour l’état espagnol et le juge du Tribunal suprême, Pablo Llarena. Le motif principal du rejet réside dans le fait que le juge Llarena a envoyé une demande d’extradition sans que le magistrat émette au préalable un ordre d’arrestation sur le territoire espagnol.

Le tribunal ibérique avait demandé une extradition en octobre dernier, avant de se rétracter en vue d’un possible refus, pour finalement réactiver la demande en avril. Une stratégie qui a déplu aux autorités belges et qui se solde par un vice de forme administratif. Une gifle à la justice espagnole qui pourrait bien se répéter dans les jours à venir, cette fois-ci en Allemagne où la procédure d’extradition qui pèse sur Carles Puigdemont pourrait aussi être annulée par les tribunaux locaux.

Libres sauf en Espagne

Les trois anciens ministres ne sont plus passibles d’aucunes charges et peuvent se déplacer à leur guise dans toute l’Europe, excepté en Espagne où les charges contre eux demeurent. Sur Equinox l’ancien ministre Lluis Puig a déclaré qu’il s’attendait être en exil durant encore quelques années.

Toni Comín et Lluís Puig pourraient également être rétablis dans leur fonction de ministres dans le gouvernement de Quim Torra. Une mesure que souhaite prendre le nouveau président de Catalogne. Une restitution qui sera uniquement symbolique car les anciens ministres exilés en Belgique ne peuvent toujours pas revenir sur le sol catalan.

Jordi Turull (adjoint à la présidence) et Josep Rull (industrie) actuellement incarcérés à Madrid devraient également être restitués. Eux non plus ne pourront pas gouverner depuis la prison, ils seront ministres symboliques, tandis qu’à Barcelone un haut-commissaire gérera les affaires courantes de leur ministère respectif. Le nouveau gouvernement devrait être formé avant la fin de la semaine, suite à l’investiture du nouveau président catalan Quim Torra.