Search for content, post, videos

En Catalogne, le nouveau cannabis inquiète

Plus puissant et plus dangereux pour la santé, le cannabis d’un nouveau genre cultivé en Catalogne met en alerte. La police catalane a réalisé une étude complète sur le sujet.

Le cannabis préoccupe les Mossos d’Esquadra. Grâce à l’ensemble des données récoltées au cours de ces dernières années, la police catalane a pu établir un rapport complet sur le thème révélé par La Vanguardia, avec des chiffres plutôt inquiétants. Toutes les semaines, la police réalise au moins une enquête liée au cannabis et effectue des saisies quotidiennes de plantes, installées en extérieur ou intérieur.

Selon des analyses de plantes de cannabis saisies par la police, le niveau de pureté augmente dangereusement. Traditionnellement, la moyenne du taux de pureté dans le cannabis était de 13%, mais les laboratoires ont trouvé des niveaux dépassant les 50%. Les producteurs de cannabis ont réussi à modifier génétiquement une herbe qui renforce les effets psychoactifs du THC (tétrahydrocannabinol), la molécule la plus présente dans le cannabis. Les effets secondaires de ce nouveau cannabis mis au point s’avèrent plus dangereux pour la santé.

Augmentation des saisies

En 2005, cinq tonnes de plantations de cannabis ont été saisies par la police en Catalogne. En 2017, ce sont quatorze tonnes qui ont été confisquées et 2018 pourrait atteindre des records. D’une chambre d’appartement à une ferme abandonnée, en passant par des entrepôts, les plantations sont partout. Les saisies ont pu augmenter grâce à la collaboration des habitants, alertés par des odeurs ou des pièces qui restent sombres en permanence. Des compagnies électriques comme Endesa ont également analysé des consommations suspectes, ce qui a fourni de précieux indices à la police. Le rapport signale que beaucoup ont été retrouvées dans le quartier de La Mina.

Il révèle aussi qu’en Catalogne, il y a plus de fumeurs que dans le reste de l’Espagne. Selon les données du Plan National des Drogues en 2016, 33% des mineurs catalans entre 14 et 18 ans ont consommé du cannabis, soit 8% de plus que la moyenne annuelle du pays. Plus que pour les raisons de santé, les Mossos d’Esquadra s’inquiètent des groupes criminels bien organisés. La Catalogne est devenue l’une des principales zones d’exportation d’Europe. En France, Italie, Hollande et Grande-Bretagne, l’herbe produite en Catalogne serait très recherchée. Ainsi, le marché s’avère très lucratif et attire de plus en plus de délinquants.