Search for content, post, videos

Le tribunal allemand rejette la demande du parquet et ne poursuit pas Puigdemont pour rébellion

Le tribunal allemand vient d’annoncer son refus d’extrader Carles Puigdemont, l’ancien président catalan. Une demande qui avait été formulée quelques heures plus tôt aujourd’hui par le parquet allemand.

Le fiasco judiciaire continue pour le Tribunal suprême espagnol. Après que la Belgique ait refusé d’extrader les anciens ministres qui se trouvent à Bruxelles, l’Allemagne est en train de prendre le même chemin. Le camp Puigdemont a reçu un coup de pression ce matin avec le parquet allemand qui a suivi son homologue espagnol en demandant que l’ancien président soit extradé pour rébellion encourant une peine de 30 ans de prison. Il a fallu moins de trois heures au tribunal allemand pour rejeter la demande du parquet: les juges considèrent que Carles Puigdemont n’a commis ni rébellion, ni de troubles à l’ordre public en convoquant le référendum du 1er octobre et en déclarant l’indépendance le 27 octobre. Le tribunal devra dans les jours qui viennent se prononcer définitivement: soit Carles Puigdemont sera extradé pour le délit de détournement de fond ou alors l’affaire sera classée sans suite et l’ancien président retrouvera sa pleine liberté de mouvement.