Search for content, post, videos

La mairie souhaite éradiquer les sangliers à Barcelone

Sanglier animal liberté wild

La municipalité vient de lancer un appel d’offre pour faire disparaître les sangliers du quartier de Nou Barris. Parmi les conditions, elle demande un service qui n’utilise pas d’arme à feu.

Depuis plusieurs années, l’invasion des sangliers à Barcelone ne cesse de grandir. À l’origine, ils étaient tranquillement installés dans la forêt de Collserola. Désormais, ces animaux n’ont plus peur d’entrer dans la ville. Il n’est pas rare pour les habitants d’en croiser sur les hauteurs de Barcelone. En plus d’être nombreux, leur agressivité grandissante préoccupe les experts. La mairie a donc décidé de prendre les choses en main.


Lire aussi l’article: À Barcelone, les sangliers de plus en plus agressifs


Elle cherche actuellement une entreprise qui sera capable d’éradiquer les sangliers dans le quartier de Nou Barris. Pour ce contrat, elle a établi un budget de 42.000 euros maximum. Le service ne devra pas utiliser d’arme à feu ni faire souffrir les animaux.

1.000 sangliers à Barcelone

La municipalité considère que la cohabitation s’avère très difficile entre les habitants et sangliers, car ces animaux peuvent peser jusqu’à 90 kilos et courir la nuit jusqu’à 12 kilomètres, autant dans un parc que sur une route. Ils sont également présents dans d’autres zones de la ville, comme Collserola, Les Corts, Gràcia, Sarrià-Sant Gervasi et Horta Guinardo.

De part leur agressivité, les sangliers représentent un danger pour les êtres humains, mais aussi les animaux de compagnie. Ils peuvent également causer des accidents de la route et des maladies. Ces analyses sont le résultat d’une étude de l’Université Autònoma de Barcelone, ce qui a mis en alerte la mairie. Il faudrait seulement 400 sangliers pour conserver l’équilibre de l’écosystème et non les 1.000 actuels. Pour le parti animaliste Pacma, le réel problème vient du manque d’entretien des limites entre la nature et la ville, ce qui permet aux sangliers d’arriver dans les zones urbaines.