Search for content, post, videos

Le printemps pluvieux favorise la prolifération des cafards à Barcelone

Mauvaise nouvelle, les cafards devraient être plus nombreux dans les mois à venir, selon l’association nationale des entreprises de la santé environnementale (ANECPLA). Voici quelques mesures à adopter pour les éviter ou les éliminer.

À Barcelone, les cafards peuvent apparaître dans les rues, hall d’immeubles, restaurants et même au sein des logements. Bien souvent, la hausse des températures s’accompagne de leur retour massif. Cette année, le phénomène sera accentué et s’étendra à toute l’Espagne. Dans un communiqué révélé par le journal La Vanguardia, l’association nationale des entreprises de la santé environnementale informe du « risque important » de prolifération de ces insectes dans les prochains mois, en raison des pluies intenses de ce printemps combinées à l’augmentation des températures qui se prépare pour cet été.

Les cafards « quittent leur habitat naturel » et cherchent de nouveaux refuges là ils peuvent trouver de l’eau, des aliments et une température optimale. Des conditions souvent réunies à l’intérieur des habitations et aux alentours explique l’association. Outre les problèmes d’hygiène, les insectes contaminent les aliments, ce qui provoque le développement d’allergies et de maladies comme la dysenterie ou la salmonellose, ainsi que des pertes économiques.

Mesures à prendre

Les cafards ont la réputation de pouvoir survivre à une catastrophe nucléaire, mais pas de panique les Barcelonais peuvent tout de même prendre quelques précautions pour les éviter. Il est recommandé de supprimer ou de bien fermer toute source d’aliment ou d’eau, favoriser la ventilation, nettoyer tous les lieux de nidification et corriger les possibles fissures dans les murs.

Si malgré tout, les particuliers en retrouvent chez eux, l’association recommande de directement faire appel à une entreprise spécialisée. Elle déconseille de seulement utiliser des insecticides domestiques car ils peuvent « déplacer le problème à d’autres endroits et même l’aggraver ».

Il faut savoir qu’en Espagne, les deux espèces les plus courantes de cafards correspondent à la « blonde » plutôt présente dans les logements et la « noire » présente dans les zones urbaines. Une troisème a fait son apparition au cours de ces dernières années: « le super cafard » dont la couleur tend vers le rouge. Il s’est introduit en Espagne par les bateaux qui arrivaient depuis la mer Méditerranée.