Search for content, post, videos

L’usage de la langue catalane en baisse

Selon le rapport 2018 de l’association Plataforma per la Lengua, l’idiome a perdu 300.000 locuteurs en 10 ans et est particulièrement menacé en Catalogne française.


Lire aussi : Comment apprendre le catalan gratuitement à Barcelone 


13,4 millions de personnes comprennent le catalan, soit 91% des habitants de territoires catalanophones, et 10 millions le parlent (69%). Le nombre de locuteurs a toutefois chuté de 300.000 personnes entre 2003 et 2013, à cause, selon l’étude, de la baisse de la natalité, de l’arrivée de travailleurs étrangers qui adoptent plus facilement l’espagnol, et de l’émigration des jeunes Catalans. Le rapport met également en évidence que les jeunes parlent davantage l’idiome régional que leurs aînés (6% de plus sur la génération 15-29 ans que sur la génération 30-44 ans).

« Infidélité linguistique »

L’association alerte également dès les premières pages de son rapport d’un « comportement enraciné » des catalanophones : « l’infidélité linguistique »Sept Catalans sur dix passent à l’espagnol si leur interlocuteur parle dans cette langue, tandis qu’un peu plus d’un sur dix indique poursuivre la conversation en catalan.

Sans grande surprise, c’est en Catalogne et aux Baléares que l’on pratique le plus le catalan (80% des habitants) et en Catalogne française qu’on le parle le moins (35%). D’ailleurs, la Plataforma per la Lengua s’inquiète de ce faible usage en Catalogne du Nord. A peine sept familles sur mille y transmettent le catalan à leurs enfants, et la télévision locale propose très peu de programmes dans cette langue: un journal hebdomadaire de sept minutes sous-titré en français et une émission culturelle de 26 minutes toutes les trois semaines, les deux diffusés sur France 3. Soit « une moyenne d’un peu plus de deux minutes par jour » souligne l’association, qui met l’accent dans son rapport sur l’importance de l’usage du catalan dans les médias, les réseaux sociaux et les commerces pour la survie de la langue.

La Plataforma per la Lengua a été créée en 1993 pour défendre l’usage de la langue catalane et se définit elle-même comme « l’ONG du catalan ». Largement subventionnée par la Generalitat, elle avait récemment fait parler d’elle lors de la sortie de son application mobile destinée à dénoncer les commerces qui ne parlent pas le catalan.