Search for content, post, videos

A. Leroy (PS) : “Le Front de Gauche vit sur une autre planète”

arnaud leroy

 

Le député PS des Français de l’étranger Arnaud Leroy en interview sur Equinox Radio Barcelone. L’occasion de faire le point sur les municipales, les consulaires et ses relations avec les autres partis de gauche dans la circonscription.

Par N. Salvado 

Le député de la 5ème circonscription des Français de l’étranger (Espagne-Portugal-Andorre-Monaco) se présentait il y a quelques semaines aux élections municipales d’Andernos-Les-Bains dans le Sud-Ouest de la France. Résultat plus que décevant avec moins de 10% des voix, Arnaud Leroy n’a pu se qualifier pour le second tour. Un échec qu’il attribue en partie à la politique du président Françaois Hollande, évoquant un score de 15-20% s’il n’avait pas eu à subir la sanction nationale.

Candidat en 2017

N’ayant pas été elu Maire, Arnaud Leroya déclaré sur Equinox Radio Barcelone que tout restait ouvert pour 2017, laissant donc sous-entendre qu’il serait de nouveau candidat au siège de député dans la 5 ème circonscription des Français de l’Étranger (sauf redécoupage électoral).

Le divorce est définitivement consommé entre le Front de Gauche et Arnaud Leroy. Dans différentes interviewes sur Equinox Radio Barcelone, François Ralle Andreoli, le représentant du Front de Gauche Espagne s’est montré très critique envers le député PS, assumant clairement être un opposant plus virulent que l’UMP.

Pour Arnaud Leroy, “le Front de Gauche vit une sur une autre planète“. Il pense notamment que “le discours “Nous sommes les seuls à gauche avec la main sur le coeur” n’est pas crédible et se solde par un échec électoral actuel“. Le jeune député estime “être dans l’action et s’occuper des problèmes de gens“, contrairement, selon lui, au FDG “uniquement dans la critique“.

Consulaires: “Chacun sa campagne”

Des voix se sont par ailleurs élevées pour critiquer l’absence d”implication d’Arnaud Leroy dans les nouvelles élections consulaires qui auront lieu le 25 mai prochain. Le député répond que les candidats doivent faire leur propre campagne et qu’il a voté le texte de loi pour que ce soit une élection locale.

Arnaud Leroy tout en soutenant la liste Français du Monde, regrette qu’il n’y ait pas d’union de la gauche, faisant remarquer que personne ne l’avait contacté pour la composition des listes.

Arnaud Leroy secrétaire d’État ?

Lors du dernier remaniement certains membres de la “génération Hollande”, des trentenaires qui ont soutenus le président dès la primaire socialiste, ont été propulsés secrétaires d’Etat. C’est le cas de Ségolène Neuville ou Axelle Lemaire. Arnaud Leroy qui fait partie de cette génération, affirme de ne pas être déçu de ne pas avoir été choisi, étant très content de terminer les textes en cours à l’Assemblée Nationale. Arnaud Leroy glisse au passage qu’il n’aurait toutefois pas dit non à un Secrétariat d’État.

Le député a voté la confiance au Premier Ministre Manuel Valls, avec l’argument que si l’on ne vote pas la confiance, on sort de facto du groupe PS, ajoutant qu’il voterait ensuite les textes de lois selon ses convictions

Écouter l’intégralité de l’interview d’Arnaud Leroy