Search for content, post, videos

Les 5 différences entre le PSG et le Barça

Ce mercredi 15 avril, coup d’envoi du match PSG-Barça, l’occasion pour la rédac d’Equinox de dresser les 5 différences entre les deux clubs.

1 #L’argent

À la base le Barça est plus riche que le PSG. 509 millions contre 490 pour être précis. Cependant, l’écart pourrait se resserrer avec l’arrivée du Qatar dans le financement du club parisien. Il faut également tenir en compte les réglementations pour le club de Barcelone, qui est interdit de recrutement jusqu’en 2016 à cause d’irrégularités sur des transferts. Un club ne peut pas décaisser plus qu’il engrange. Si le marché devenait dérégulé, le PSG serait roi avec la puissance Qatarienne.

2. #L’entretien des stades

Le Camp Nou est certes une des meilleures pelouses au monde. Mais le PSG possède un jardinier anglais que toute l’Europe voudrait s’arracher. Jonathan Calderwood a été acheté par les Qataris en 2013 et depuis, le terrain du Parc des Princes est magnifique même en hiver. Le président du Barça, Josep Bartomeu, en est jaloux : “Mes joueurs sont venus me voir pour me réclamer la même au Camp Nou” a t-il affirmé.

3. #Le mercato

Il y a un mercato qui semble se jouer entre le PSG et Barcelone en les personnes de Thiago Silva et Marquinhos. Les défenseurs brésiliens sont convoités par les recruteurs catalans depuis quelques mois. Malgré les 40 millions d’euros proposés l’été 2014 pour Marquinhos,  les dirigeants qataris ont bloqué le transfert.

4. #De la star dans tous les sens

Les Qataris veulent voir de la star mondiale dans les gradins du Parc des Princes. David Beckham, le couple Jay-Z, Beyoncé, Lenny Kravitz,  Carl Lewis, Sarkozy, Bruel, Enrico Macias, Nagui, Jamel Debbouze, Depardieu, Benjamin Biolay, Vanessa Paradis, Alexandre Bompard (boss de la FNAC), Xavier Niel (PDG de Free) sont dans les tribunes parisiennes. Du côté catalan, seule Shakira est une habituée du Camp Nou.

5. #Les supporters 

Les fans du PSG ont moins de pouvoir sur le club que ceux de Barcelone. Certes quelques frondeurs ont intenté des actions en justice contre la direction du PSG pour se plaindre de la hausse des tarifs au Parc des Princes. Mais ceci reste des cas isolés. Du côté barcelonais, les socios détiennent une toute autre puissance. Les 170.000 Catalans sont un véritable contre-pouvoir, ils élisent le président tous les quatre ans.