Search for content, post, videos

Livres – Nos incontournables de 2015

livre hiver

Pour bien débuter l’année, l’équipe d’Equinox Radio vous livre ses coups de cœurs littéraires de l’année 2015. 

Barcelona! de Grégoire Polet

Sélection de Leslie Singla (journaliste culture)

barcelona-gregoire-poletSorti en janvier 2015, Barcelona! nous fait voyager dans des lieux emblématiques mais aussi dans des recoins de Barcelone, et autres villes comme New-York. À travers une vingtaine de personnages, on découvre des destins surprenants. Ce livre rassemble que des bons points pour moi : beaucoup d’action, il est rythmé et mêle des histoires variées. En effet, dès les premières pages, on se laisse séduire par l’intrigue qui débute sur le port de Barcelone. Même si on aime la découverte grâce à la littérature, c’est un vrai plaisir de lire un roman dans lequel on connaît le décor. On peut imaginer directement les personnages dans leur situation. Un livre recommandable pour tous les Barcelonais.

Barcelona!, Grégoire Polet, Gallimard, 496 pages, 22 euros.

ZAï ZAï ZAï ZAï, la BD burlesque de 2015

Sélection de Cathy Dogon (journaliste reporter d’images)

zai-zai-livre-cathyDans une absurdité totale, un auteur de BD part en fuite après avoir commis un délit majeur : oublier sa carte de fidélité de supermarché. Avec ZAï ZAï ZAï ZAï, FabCaro met en scène les clichés de la France prévisible et paranoïaque, qui colle si bien à l’actualité. Avec un coup de crayon réaliste et monochrome, il accumule les stéréotypes de la société dans un road movie aux airs de faits divers. Une bande dessinée grinçante, sans queue ni tête, en accord avec notre temps. Elle a reçu le Grand prix de la critique 2016 de l’ACBD, Association de Critiques de Bandes Dessinées.

ZAï ZAï ZAï ZAï, Fabcaro, 6 pieds sous terre, 72 pages, 13 euros.

Visages de la Crise, de ML Darcy, M. Auvillain, A. Kourounis et G. Lucas

Sélection d’Aurélie Chamerois (journaliste)

livre crise espagne portugal grèceLe sous-titre de l’ouvrage “Nous gens du sud, pauvres et fainéants” donne le ton de ce recueil de portraits réalisés par quatre journalistes. Marie-Line Darcy est correspondante au Portugal, Gaëlle Lucas en Espagne, Angélique Kourounis en Grèce et Mathilde Auvillain en Italie. Elles ont chacune choisi de raconter l’histoire de deux personnes qu’elles estiment emblématiques du marasme économique qui touche les pays du sud de l’Europe. Elles mettent des visages et des prénoms sur cette crise qui n’en finit plus, racontent les histoires de ceux qui se battent malgré une situation parfois désespérée, qui n’en peuvent plus d’être vus comme des fainéants par le reste de l’Europe.  Un livre plein d’humanité, à conseiller à tous ceux qui souhaitent aller au-delà des analyses économiques.

Visages de la Crise, Document Buchet-Chastel, 144 pages, 15 euros

Et aussi :

Le Sauveteur de Touristes, Eric Lange : un roman palpitant, entre thriller, carnet de voyage et science-fiction, écrit par l’animateur de l’émission Allo La Planète. Lire la critique complète ici.

Cagliostro l’ultime secret, E. Razavi et D. Viano : les aventures d’un journaliste qui mène une vie dissolue à Barceone et se retrouve malgré lui au cœur d’une enquête mouvementée sur un mystère impliquant la franc-maçonnerie et le Vatican. Lire la critique complète ici.

Le Mauvais Génie, A. Chemin et V. Schneider : un essai sur le célèbre Patrick Buisson, cet idéologue qui a longtemps conseillé Nicolas Sarkozy. Lire la critique complète ici

Journal d’une esclave au XXIe siècle, S. Bouillé et D. Sivieri : l’histoire de Carla, Philippine, qui décide de partir quelques temps dans un pays du golfe Persique pour être femme de ménage. Un livre déchirant tiré de faits réels. Lire la critique complète ici.