Search for content, post, videos

Attaques Nice – Réactions à Barcelone

La communauté française de Barcelone est une nouvelle fois sous le choc. L’attaque de Nice réveille les douloureux souvenirs des attentats contre Charlie Hebdo et ceux du 13 novembre.

Ce soir un peu après 23h, un camion a foncé à pleine vitesse sur la foule qui se tenait sur la promenade des Anglais à Nice où les gens étaient venus assister au feu d’artifice du 14 Juillet. Le véhicule a fait des dizaines de morts et des centaines de blessés, parcourant une distance d’environ 2 kilomètres. Le chauffeur a été abattu par les forces de l’ordre.

Tristesse, colère et lassitude ce soir sur les réseaux sociaux de Français de Barcelone. L’attaque de ce soir est un dur rappel des précédents événements dramatiques de Paris en novembre dernier.

Audrey, professeur de français vivant à Barcelone depuis des années, témoigne qu’il “est dur de voir son pays meurtri quand on est loin” . Elle ajoute : “l’année dernière, j’étais au feu d’artifice du 14 juillet à Paris, ça aurait pu aussi m’arriver”. Elodie travaille également à Barcelone. Originaire de Nice, tout comme son colocataire, elle est “sous le choc” et adresse “une très grosse pensée pour tous les Niçois”.  Pour Lisa, jeune nordiste fraîchement arrivée à Barcelone, c’est la stupeur : “désormais, allons-nous vivre cela tous les mois ?”.

Teo, Barcelonais francophone marié à une Française, est en vacances à Castres, la ville de son épouse. “Je rentrais avec mes enfants du feu d’artifice de Castres lorsque j’ai appris la nouvelle, nous explique-t-il, je m’inquiète pour ma famille je souhaitais consacrer cette soirée familiale à l’explication de la France, de la francophonie, de l’importance des valeurs du 14 juillet, et me retrouve à devoir expliquer un attentat. C’est triste et décevant.”

Les réactions institutionnelles

Du côté des responsables politiques, le chef du gouvernement Mariano Rajoy, déclare suivre la situation “avec inquiétude” et exprime son soutien au peuple de France.

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, exprime sa solidarité, fraternité avec tous les gens de Nice et les Français, “une fois de plus victimes de la blessure du terrorisme”.

La Maire de Barcelone Ada Colau parle “d’horribles nouvelles en provenance de Nice”. Elle exprime sa solidarité avec les blessés, les familles, amis des victimes et avec tout le peuple français.

Numéros d’urgence

Le Consulat général de France à Barcelone communique deux numéros de téléphone à contacter en cas d’urgence :

La cellule d’aide aux victimes du Centre de Crise : 00 33 1 43 17 56 46
Le numéro d’urgence du Consulat d’Espagne à Marseille : 00 33 6 08 71 79 88 (pour les ressortissants espagnols)