Search for content, post, videos

Redécouvrir Barcelone : le Monastère de Pedralbes

sortir à barcelone

Au milieu des villas de riches célébrités de Barcelone se trouve le monastère de Barcelone dans le quartier huppé de Pedralbes. Un lieu primordial pour comprendre l’histoire de Barcelone et ouvert aux visites touristiques.

Le monastère de Pedralbes a été fondé par Jaume el Just en 1326 pour son épouse Elisenda de Montcada, qui disposera également d’un palais à proximité. La reine quittera le palais pour se retirer dans le monastère à la mort de son époux. Une reine qui avait l’air très sympathique puisqu’elle a demandé dans son testament que le palais en question soit détruit le jour de sa mort. Dont acte, il ne reste aujourd’hui que le monastère.

Depuis cette époque jusque récemment , une petite communauté de nones réside dans ce monastère. D’une manière croissante, le couvent est devenu “The place to be” de toute la haute société barcelonaise, notamment de la fameuse bourgeoisie de Pedralbes et Sarrià . Preuve de son prestige, durant toute époque, le couvent a été placé sous la protection directe des puissants du ” Consell de Cent” l’antique gouvernement de Catalogne.

Un cloître de trois étages de haut, et quarante mètres de large

A l’origine, le monastère faisait partie d’une muraille. Aujourd’hui, il reste tout le cloître avec un superbe jardin comportant une partie aromatique  et médicinale ainsi que deux fontaines. L’église gravée dans la roche granitique et la tombe de la reine valent le coup d’œil. La curiosité réside dans les cuisines du couvent qui sont visitables et portent les signes du temps. Rénovée à plusieurs reprises, les cuisines démontrent la modernisation du lieu et des outils qui étaient encore utilisées il y a une dizaine d’années.


Lire aussi : Redécouvrir Barcelone – Les Bunkers du Carmel


Brûlé partiellement pendant la guerre civile dans les années 30, le monastère fut rénové en 1975. Un bémol cependant, beaucoup de pièces du monastères sont grandes et vides, et il faut se fier à l’audio-guide pour imaginer ce qu’il s’y passait à l’époque. On peut donc déplorer un côté trop visite touristique qui manque un peu de charme originel. Le lieu reste cependant une institution de l’histoire de la ville, que tout Barcelonais se doit de visiter au moins une fois.