Search for content, post, videos

Puigdemont fait une déclaration en espagnol pour demander une médiation

Carles Puigdemont a prononcé ce soir une déclaration institutionnelle. Médiation et modération étaient les tonalités du message.

Le président catalan, dans une déclaration officielle prononcée à 21h, a voulu démontrer le contraste entre l’action violente de la police espagnole dimanche avec les images pacifiques de la manifestation indépendantiste d’hier. Carles Puigdemont donne comme exemple que des drapeaux indépendantistes peuvent se mélanger avec des drapeaux espagnols dans une manifestation comme celle d’hier sans provoquer de violences. Pour la première fois dans une déclaration institutionnelle, un président catalan s’est exprimé en langue espagnole à un moment donné du discours. “Nous ne sommes qu’un seul peuple” a affirmé Puigdemont en castillan.

Lui s’adresse à tout le monde, contrairement au Roi qui ne s’adresse qu’aux non-indépendantistes, déplore Carles Puigdemont. Le chef de l’exécutif se désole que la constitution demande au roi d’exercer un rôle de modération que n’applique par le souverain Felipe VI. Puigdemont redemande une nouvelle fois une médiation avec l’Etat espagnol. Le président catalan, depuis dimanche soir, baisse le ton par rapport à la campagne du référendum, alors que vraisemblablement le parlement catalan déclarera le début de l’indépendance lundi prochain. Puigdemont n’a fait aucune mention de cette réunion historique du parlement qui aura lieu la semaine prochaine. Le president semble donc tenter une opération séduction, en offrant un visage aimable face à la sévérité espagnole.

En réponse au concert de casseroles que les indépendantistes ont fait depuis leur balcon hier lors du discours du roi, ce soir, les Catalans unionistes ont fait une “cassolade” durant le discours de Puigdemont.