Search for content, post, videos

Les partis indépendantistes demandent aux manifestants de ne pas faire de violences

independance catalogne

Une grande manifestation sans violence est convoquée dès 17h à Barcelone, en soutien à l’ancien président catalan Carles Puigdemont qui vient d’être arrêté.

Suite à l’arrestation de Carles Puigdemont en Allemagne, qui fait suite aux détentions d’anciens ministres vendredi, la Catalogne retient son souffle. Les manifestations de vendredi soir, notamment à Barcelone devant le siège du gouvernement espagnol, se sont soldées par des charges policières.

A 17h aujourd’hui, la tension sera maximale dans toute la Catalogne. Les Comités de Défense de la République (CDR) vont bloquer toutes les routes principales du pays, dont la frontière avec la France. L’ANC a quant à elle appelé à manifester à 17h depuis le siège de la commission européenne pour rejoindre le consulat d’Allemagne.

Les nerfs sont à vif et des actions violentes ne sont pas à exclure. Les principaux partis indépendantistes, Junts per Catalunya de Carles Puigdemont et la gauche d’ERC ont lancé des appels au calme.

ERC estime que l’État espagnol souhaite que les indépendantistes soient violents, le parti appelle donc à l’intelligence des manifestants pour ne pas tomber dans le piège. De son côté, Junts per Catalunya rappelle que “toutes les mobilisations citoyennes doivent être civiques et pacifiques, comme nous l’avons toujours fait. Nous ne tombions pas des provocations”.

Consignes d’ERC pour la manifestation