Search for content, post, videos

Un portrait d’Emmanuel Macron brûlé par des indépendantistes d’extrême-gauche à Barcelone

En marge de la concentration de la Diada, des manifestants indépendantistes de la CUP (parti anti-capitaliste) ont brûlé des portraits des chefs d’Etat français et espagnol.

Juste après la manifestation indépendantiste traditionnelle du jour de fête nationale de la Catalogne, un autre rassemblement se déroulait place Urquinaona à Barcelone. Une diada alternative, un regroupement annuel convoqué par l’extrême gauche du parti la CUP.

Quelques individus y ont brûlé un portrait du chef de l’Etat français Emmanuel Macron ainsi qu’un autre du roi d’Espagne Felipe 6.

Une fraction de l’extrême gauche catalane amalgame dans sa lutte la France et l’Espagne, toutes deux accusées de “coloniser les pays catalans” de Perpignan à Tarragone. Des députés catalans de la Cup étaient présents lors de ce rassemblement.