Search for content, post, videos

La frontière franco-espagnole bloquée vendredi et samedi

Circulation difficile à la frontière espagnole les vendredi 21 et samedi 22 décembre en raison de manifestations indépendantistes et de Gilets Jaunes. 

Vendredi 21 décembre, dernier jour travaillé avant la veille de Noël et grand jour de départ en vacances, laissait déjà présager une circulation massive pour sortir de Barcelone. C’est aussi une journée de mobilisation intense des secteurs indépendantistes qui entendent protester contre la présence du Conseil des ministres espagnol à Barcelone. Opérations escargots dès 5 heures du matin, blocage de rues et de routes, la situation de mobilité s’annonce critique, d’autant plus que la RENFE et les taxis seront également en grève. Equinox recense tous les points de blocage en cliquant ici.

La frontière franco-espagnole à la Jonquera est un point noir avec des blocages indépendantistes le vendredi toute journée. Hasard du calendrier, le lendemain samedi 22 décembre, ce sont les gilets jaunes français qui prévoient d’obstruer la circulation. Un collectif auto-proclamé La France en colère annonce la grande opération  “Les Gilets Jaunes bloquent les Frontières”.  

Blocage de toutes les frontières françaises

Priscilla Ludosky et Eric Drouet, deux gilets jaunes historiques, ont appelé à un blocage de toutes les axes frontaliers dès 8h samedi, et ont affirmé que des bus de Montpellier, Albi, Castres, Montauban, Toulouse, Nîmes et Narbonne viendraient en renfort pour un blocage massif de la Jonquère. Priscilla Ludosky elle-même fera le déplacement samedi à la frontière franco-espagnole.

Les manifestants expliquent qu’ils entendent respecter le droit de circulation des personnes, et que l’objectif restera le blocage des camions, ce qui se traduira par de forts ralentissements.

A noter que ces Gilets Jaunes, en plus de la frontière franco-espagnole du Perthus, du Boulou et de la Jonquera, appellent à obstruer les passages frontaliers entre les Hauts de France et la Belgique, entre l’Alsace et l’Allemagne et la frontière italienne à Menton-Vintimille.